vendredi 23 août 2019
A VOIR

|

L’internat de Raiatea accueille ses nouveaux élèves

Publié le

Le lycée de Uturoa accueille non seulement les élèves de Raiatea, mais également ceux des îles voisines. Ils passeront ainsi toute l’année en pension au sein de l’établissement. Et comme chaque année, c’est la veille de la rentrée qu’ils ont intégré l’internat...

Publié le 14/08/2019 à 16:02 - Mise à jour le 15/08/2019 à 10:42
Lecture 2 minutes

Le lycée de Uturoa accueille non seulement les élèves de Raiatea, mais également ceux des îles voisines. Ils passeront ainsi toute l’année en pension au sein de l’établissement. Et comme chaque année, c’est la veille de la rentrée qu’ils ont intégré l’internat...

Munis de leurs valises et après le pointage, les pensionnaires du lycées de Uturoa regagnent leur box : un cocon sommaire qu’ils partageront à six pour les dix prochains mois. “C’est sûr qu’on est loin du confort de la maison, mais c’est pour les études, donc ça va… Ma maman va beaucoup me manquer… et Internet” confie Ravahei, une élève.

(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)
(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

“Les boxes et les lits sont déjà attribués. Il y en a qui sont venus se plaindre, mais on leur dit qu’on ne changeait pas de boxe et de lit” explique Fleurise Sham Koua, une surveillante.

(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

Originaire de Taha’a, deux adolescentes quittent pour la première fois leur foyer. Elles prennent leurs repères sous le regard de leurs mamans un peu nostalgiques : “Les dortoirs n’ont pas vraiment changé par rapport à notre époque, si ce n’est que ce sont des lits-bateaux. (…) Il y a tout ce qu’il faut pour que ma fille passe une bonne scolarité” nous dit Vaea Tekopunui, un parent d’élève.

(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

Cette année, l’établissement voit le nombre d’internes à la baisse : un peu plus de 130 contre 240 l’an passé. Une diminution due à l’ouverture du lycée polyvalent de Bora Bora. “Les nouveaux collégiens de Maupiti et les Premières et les Secondes de Bora Bora sont maintenant scolarisés dans le lycée à Bora. Cela représente un tiers environ du dortoir cette année” précise Moana Manafenuaroa, un surveillant.

Un mal pour un bien puisque cette baisse va permettre de désenclaver le problème de surcharge de l’internat dans l’établissement.

Laissez un commentaire

épidémie de dengue