jeudi 23 septembre 2021
A VOIR

|

L’installation d’un régiment à Hao en discussion

Publié le

La ministre du Tourisme et du Travail, Nicole Bouteau, et la ministre de l’Éducation, Christelle Lehartel, ont reçu, jeudi matin, le nouveau commandant du Régiment du service militaire adapté en Polynésie française (RSMA-Pf), le lieutenant-colonel Fabrice Avenel.

Publié le 10/09/2021 à 10:16 - Mise à jour le 10/09/2021 à 10:24
Lecture < 1 min.

La ministre du Tourisme et du Travail, Nicole Bouteau, et la ministre de l’Éducation, Christelle Lehartel, ont reçu, jeudi matin, le nouveau commandant du Régiment du service militaire adapté en Polynésie française (RSMA-Pf), le lieutenant-colonel Fabrice Avenel.

En poste depuis juillet dernier, le lieutenant-colonel Fabrice Avenel succède au colonel Christophe Soriano en tant que chef de corps. Ce service unique de l’État a pour objectif de faciliter l’insertion dans la vie active des jeunes Polynésiens en leur offrant un cadre adapté de formation et un environnement d’apprentissage à un métier, qui leur permettra de mieux s’insérer dans la société.

Cet entretien a été l’occasion d’échanger sur les partenariats développés entre la RSMA et le Pays ; partenariats renforcés par la convention tripartite 2021-2023 signée en avril dernier. Cette coopération engagée depuis plusieurs années réaffirme le rôle essentiel du RSMA-Pf dans la formation et l’insertion socioprofessionnelle de nombreux jeunes en Polynésie française, mais aussi dans son rôle d’éducation citoyenne.

(Crédit photo : Présidence de la Polynésie française)

Cette rencontre a également permis d’évoquer les perspectives de développement du régiment avec l’installation d’un régiment sur l’île de Hao suite à l’annonce faite par le Président de la République, Emmanuel Macron, lors de sa visite officielle en juillet dernier. Il s’agissait d’un vœu régulièrement exprimé, ces dernières années, par le Président du Pays, soutenu en cela par les élus de l’archipel, de voir un régiment du RSMA s’installer aux Tuamotu. L’objectif est que cette unité puisse venir en complément de la carte de formation déployée par le Pays tout en tenant compte des perspectives de développement des Tuamotu-Gambier autour de l’économie bleue, de l’agriculture et du tourisme.

Rédigé par

infos coronavirus