jeudi 25 février 2021
A VOIR

|

L’imprimerie de la Dépêche placée en redressement judiciaire

Publié le

Publié le 13/03/2018 à 10:43 - Mise à jour le 13/03/2018 à 10:43
Lecture < 1 min.

L’avenir s’assombrit encore un peu plus pour le quotidien payant de Tahiti. Lundi, à la demande de Dominique Auroy, la société RLD (Rotatives La Dépêche, l’imprimerie du journal) a été placée lundi 12 mars en redressement judiciaire. Alors qu’une partie du personnel est en grève et empêche la parution du journal depuis trois semaines, le patron du groupe a demandé lui-même ce placement en raison d’une situation de cessation de paiement. Les factures non payées concernent les salaires, les fournisseurs et  les cotisations à la CPS .

Ce placement en redressement ouvre une période de six mois pendant laquelle la société va tenter de trouver des solutions. Mais d’ores et déjà le tribunal et la société ont prévu de faire un point d’étape en juin. La période d’observation pourra être levée ou prolongée. Si aucune solution n’est trouvée une liquidation judiciaire pourra alors être prononcée. 

Un mandataire judiciaire, Maurice Baud, a été nommé pour représenter les créanciers. Il devrait assez rapidement calculer le montant total de la dette de la société.

Si la grève se poursuit – des négociations sont en cours ce mercredi – l’avenir du journal est très incertain. A moins qu’un rachat du journal s’opère dans les semaines qui viennent.
 

Bertrand Parent

infos coronavirus