jeudi 9 juillet 2020
A VOIR

|

Echos de plan social à l’Intercontinental Moorea

Publié le

Les inquiétudes se cristallisent du côté de l'Intercontinental, alors que la direction doit rencontrer demain après-midi les syndicats. Plusieurs scénarios seront alors présentés, dont un plan social, et surtout la fermeture de l'Intercontinental de Moorea.

Publié le 26/05/2020 à 9:23 - Mise à jour le 26/05/2020 à 17:21
Lecture < 1 min.

Les inquiétudes se cristallisent du côté de l'Intercontinental, alors que la direction doit rencontrer demain après-midi les syndicats. Plusieurs scénarios seront alors présentés, dont un plan social, et surtout la fermeture de l'Intercontinental de Moorea.

Les oreilles des syndicats sifflent depuis quelques jours. Invités par la direction de l’Intercontinental Moorea à un comité d’entreprise mercredi après-midi, ils craignent le pire. Selon Guillaume Epinette, directeur régional, cette réunion sera l’occasion de leur présenter différent scénarios.

Conscients des difficultés économiques des établissements hôteliers, les syndicats, à ce stade, n’écartent plus un plan social, voire la fermeture de l’Intercontinental Moorea. Pour A tia i Mua, c’est une évidence, la direction fera cette annonce à l’occasion de cette rencontre demain. Près de 200 emplois seraient alors en jeux.

Dans ce contexte, la mise à l’essai du Diese semble incontournable. Censé prendre le relais des revenus de solidarité, le dispositif prévoit une réduction du temps de travail pouvant aller jusqu’à 90%. Adopté en conseil de ministres la semaine dernière, un montant plancher de 90 000 Fcfp a été introduit : « montant qui représente donc le minimum, après réduction de temps de travail, de ce qu’un salarié pourra percevoir ». Mais ce sera alors à chaque salarié de prendre la décision de signer, ou non, un avenant à son contrat afin bénéficier de cette « compensation ». Dans le cas contraire, la direction n’aurait pas d’autre choix que d’envisager le plan social.

La semaine dernière, Atonia Teriinohorai, secrétaire général de O Oe To Oe Rima, avait déjà annoncé sur notre antenne, son intention de faire « mûrir une action », évoquant même « le groupe Intercontinental », qui « ont déjà proposé leur projet. »

Selon une employée de l’Intercontinental de Moorea qui a souhaité garder l’anonymat, l’hôtel devrait fermer ses portes pendant deux ans. Selon elle, il s’agirait ensuite de rouvrir, « avec trois fois moins de personnel ».

Plus d’infos à venir

infos coronavirus

Sur les traces de l’empreinte carbone

L’empreinte carbone, on en parle beaucoup, mais de quoi s’agit-il exactement ? Un Polynésien émet en moyenne 3,8 tonnes de CO2 par an. Une empreinte en dessous de la moyenne nationale, mais qui ne vise pour l’instant que nos émissions directes. C’est-à-dire, sans tenir compte de l’acheminement des énergies fossiles. Or, loin de tout, la Polynésie affiche une très forte consommation d’hydrocarbures, notamment pour le transport terrestre, principal émetteur de gaz à effet de serre.

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV