dimanche 18 avril 2021
A VOIR

|

Echos de plan social à l’Intercontinental Moorea

Publié le

Les inquiétudes se cristallisent du côté de l'Intercontinental, alors que la direction doit rencontrer demain après-midi les syndicats. Plusieurs scénarios seront alors présentés, dont un plan social, et surtout la fermeture de l'Intercontinental de Moorea.

Publié le 26/05/2020 à 9:23 - Mise à jour le 26/05/2020 à 17:21
Lecture < 1 min.

Les inquiétudes se cristallisent du côté de l'Intercontinental, alors que la direction doit rencontrer demain après-midi les syndicats. Plusieurs scénarios seront alors présentés, dont un plan social, et surtout la fermeture de l'Intercontinental de Moorea.

Les oreilles des syndicats sifflent depuis quelques jours. Invités par la direction de l’Intercontinental Moorea à un comité d’entreprise mercredi après-midi, ils craignent le pire. Selon Guillaume Epinette, directeur régional, cette réunion sera l’occasion de leur présenter différent scénarios.

Conscients des difficultés économiques des établissements hôteliers, les syndicats, à ce stade, n’écartent plus un plan social, voire la fermeture de l’Intercontinental Moorea. Pour A tia i Mua, c’est une évidence, la direction fera cette annonce à l’occasion de cette rencontre demain. Près de 200 emplois seraient alors en jeux.

Dans ce contexte, la mise à l’essai du Diese semble incontournable. Censé prendre le relais des revenus de solidarité, le dispositif prévoit une réduction du temps de travail pouvant aller jusqu’à 90%. Adopté en conseil de ministres la semaine dernière, un montant plancher de 90 000 Fcfp a été introduit : « montant qui représente donc le minimum, après réduction de temps de travail, de ce qu’un salarié pourra percevoir ». Mais ce sera alors à chaque salarié de prendre la décision de signer, ou non, un avenant à son contrat afin bénéficier de cette « compensation ». Dans le cas contraire, la direction n’aurait pas d’autre choix que d’envisager le plan social.

La semaine dernière, Atonia Teriinohorai, secrétaire général de O Oe To Oe Rima, avait déjà annoncé sur notre antenne, son intention de faire « mûrir une action », évoquant même « le groupe Intercontinental », qui « ont déjà proposé leur projet. »

Selon une employée de l’Intercontinental de Moorea qui a souhaité garder l’anonymat, l’hôtel devrait fermer ses portes pendant deux ans. Selon elle, il s’agirait ensuite de rouvrir, « avec trois fois moins de personnel ».

Plus d’infos à venir

infos coronavirus

Nouvelle-Zélande : essai d’une application pour détecter le virus avant les symptômes

L'application, appelée "elarm", se connecte aux montres connectées ou aux appareils mobiles qui mesurent les performances sportives et utilise l'intelligence artificielle pour...

Retour sur une année de Covid en Polynésie

L’année dernière à la même période, la Polynésie était confinée. Un mauvais souvenir marquant le début d’une crise sanitaire et économique due à la Covid-19. Des premiers cas au compte-gouttes, puis la flambée, jusqu’au contrôle de l’épidémie depuis fin décembre, le Dr Henri-Pierre Mallet revient avec nous sur cette année difficile.