dimanche 18 août 2019
A VOIR

|

L’hommage de père Christophe à Pancho, le SDF qui a mis fin à ses jours à la DSP

Publié le

Publié le 01/03/2019 à 9:24 - Mise à jour le 01/03/2019 à 9:24
Lecture 2 minutes

C’est un beau message que le père Christophe a publié, vendredi sur la page Facebook de son association Te Vai-ete, pour rendre hommage à Pancho, dont seule la triste fin en cellule de dégrisement à la DSP, le 19 février dernier, est connue du public.
 
“Pour beaucoup tu n’auras été que ces quelques lignes de la presse : ‘Le SDF vivait dans la rue depuis de nombreuses années et s’alcoolisait quotidiennement. Il n’avait plus de relations avec famille et était pris en charge par une association gérant les SDF’. (…) Non, Pancho, tu n’étais pas un ‘SDF qui s’alcoolisait quotidiennement’… tu étais une personne !”, s’est insurgé père Christophe avant de poursuivre.

“Pour ceux qui te croisaient lors de nos maraudes, tu étais Pancho, jeune homme toujours respectueux et polis même si parfois tu étais dans un état second ! Sourire, humour sur ton visage, mais ton regard laissait transparaître cette souffrance, cette solitude devenue insupportable au point que ce mardi 19 février tu as voulu t’en défaire définitivement !
Pancho, ton cri sera-t-il entendu ? Suffira-t-il à sauver de l’individualisme et de l’égoïsme notre société ?”
, s’est-il interrogé.  

Selon père Christophe, l’homme devait avoir pour dernière demeure une tombe anonyme “dans un coin du cimetière de l’Uranie, mais parce que l’on ne pouvait se résoudre à oublier ton humanité sans renier la nôtre, à force de persévérance les tiens ont été retrouvés”.
 
Ses amis de la rue l’ont donc salué une dernière fois mercredi avant que son corps soit rapatrié sur son île pour qu’il repose auprès des siens, et notamment de sa mère.

“Pancho, le monde ne le sait pas, parce que trop préoccupé par lui-même, mais il s’est appauvri d’une belle âme… Notre cœur d’homme est révolté par cette déshumanité qui t’a conduit à nous quitter”, a-t-il conclu.
 

Rédaction web

Laissez un commentaire

épidémie de dengue

DOSSIERS DE LA REDACTION

Le recyclage des déchets numériques en Polynésie

Comment recycler vos déchets électriques et électroniques ? Que deviennent-ils ? Qui finance les collectes ? Autant de questions essentielles pour notre environnement. Depuis le mois de juin, des opérations menées par Fenua Ma ont permis de récolter près de 30 tonnes de déchets auprès des particuliers. Un défi à relever pour la planète, mais qui n’est pas facile à mener.

Animaux errants, divagants… que font les communes pour endiguer le problème ?

Les animaux errants incarnent un souci permanent pour les Tavana à la recherche de solutions. À Bora Bora, une vaste campagne de stérilisation a été lancée en 2016, et cette année, l’île s’est aussi dotée d’un chenil géré par l’association "Bora Bora animara".

Dossier : tout sur l’allocation de rentrée scolaire

20 000 foyers ont reçu depuis jeudi dernier l’Allocation de rentrée scolaire (ARS) versée par la CPS. Cette aide financière est souvent indispensable pour les ménages les plus modestes. 35000 enfants de 2 à 21 ans vont pouvoir toucher entre 5000 et 24000 Fcfp pour acheter des fournitures scolaires. A qui s’adresse l’ARS ? A quel montant peut-on prétendre ? Réponses dans notre dossier :

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires