mercredi 18 mai 2022
A VOIR

|

Les volontaires jeunes cadets du RSMA en immersion à Fare Hape

Publié le

Jusqu’à jeudi, 23 jeunes cadets du RSMA sont en immersion à Fare Hape et participent à des ateliers culturels. Certains d’entre eux sont à la limite du décrochage scolaire. Ils ont intégré le dispositif du RSMA pour reprendre confiance en eux et retrouver le gout des apprentissages avec la rigueur militaire.

Publié le 23/02/2022 à 15:59 - Mise à jour le 23/02/2022 à 16:10
Lecture 2 minutes

Jusqu’à jeudi, 23 jeunes cadets du RSMA sont en immersion à Fare Hape et participent à des ateliers culturels. Certains d’entre eux sont à la limite du décrochage scolaire. Ils ont intégré le dispositif du RSMA pour reprendre confiance en eux et retrouver le gout des apprentissages avec la rigueur militaire.

La cohésion du groupe est l’une des clefs de la réussite des volontaires jeunes cadets du RSMA. Derrière son objectif, Hirivai écoute les conseils et observe les lieux. Elle s’initie aux techniques photographiques. L’image est un moyen de figer l’instant présent et de créer un témoignage : “On peut transmettre notre savoir, les connaissances que l’on a acquis durant une sortie, à travers les photos que l’on prend”.

Avec la rigueur militaire, les jeunes apprennent le goût de l’effort et la confiance en soi. Pour accéder au site de Fare Hape, ils ont marché 8 kilomètres, en montée.

Au RSMA, les volontaires jeunes cadets sont sensibilisés à la citoyenneté et au respect. Ils développent des compétences pour réussir leur année scolaire. “Ils ont besoin d’écoute. J’essaie de faire du cas par cas. Mon rôle, c’est d’être le grand frère, et de leur donner aussi par rapport à mon parcours personnel des conseils pour qu’ils puissent décrocher leur diplôme à la fin de l’année” explique l’adjudant Said, chef de section des volontaires jeunes cadets.

Au cœur de la montagne, l’immersion se fait au contact de la nature. Les ateliers sont divers : préparation des sols pour planter des taros, tressage, décorticage de coco, randonnée… Ces jeunes ont connu plusieurs difficultés dans leur parcours de vie. Chacun s’initie et tire un bénéfice de cette immersion. “J’ai eu des soucis à l’école, j’ai failli en partir trois fois, mais grâce au RSMA, je suis revenu dans le droit chemin et j’ai pu faire les bons choix comme continuer l’école. Il faut toujours viser haut” confie Teramana, volontaire jeune cadet.

“Au niveau du comportement et de l’assiduité, on observe une évolution pour la majorité d’entre eux. On a pas 100% de succès, mais pour ceux qui sont toujours là, on a une vraie plus-value” indique Nicolas Jay, CPE au lycée professionnel de Mahina.

Cette immersion au cœur de Tahiti est une leçon d’apprentissage en dehors des murs des établissements scolaires. Un outil supplémentaire pour entrevoir l’avenir plus sereinement.

infos coronavirus