mardi 2 mars 2021
A VOIR

|

Les Vanuatais de Tahiti inquiets pour leurs proches

Publié le

Publié le 15/03/2015 à 9:43 - Mise à jour le 15/03/2015 à 9:43
Lecture < 1 min.

Après le passage du cyclone Pam, les familles vanuataises installées au fenua s’inquiètent pour leurs proches. Tahiti Nui Télévision a rencontré la famille Tiaipoi. Leurs proches résident sur l’île d’Efaté, la principale de l’archipel de Vanuatu, celle qui a subi le plus de dégâts. Ils ont pu avoir de leurs nouvelles. « La toiture de mon oncle est partie, il n’y a plus rien. Il s’est réfugié dans un petit coin. Ce sont les voisins à côté qui se sont inquiétés et qui sont allés l’appeler. Il ne pouvait même plus parler. Il est sous le choc. Je me sens incapable loin d’eux. Je ne sais pas ce que je peux faire », raconte, émue, Anastasia Tiaipoi. Elle rapporte ce qu’ont vu les membres de sa famille : des taules qui s’envolent, des poteaux électriques sur la route qui font des étincelles, la mer qui passe sur la route, les magasins fermés… La famille se dit particulièrement angoissée. 

Au Vanuatu, Hilda Ito, propriétaire d’une pension de famille, raconte à TNTV comment elle vit la situation. « Il n’y a rien, pas de radio, rien du tout. Beaucoup de toitures se sont envolées, des arbres sont tombés, déracinés. On ne peut pas circuler librement. Les magasins sont encore fermés. »
Les pays de la région Pacifique, Polynésie française y compris, sont d’ores et déjà mobilisés pour apporter leur aide au Vanuatu. Hilda Ito dit attendre en particulier « du ma’a, du linge… », mais également de quoi reconstruire les habitations. 

infos coronavirus