vendredi 5 mars 2021
A VOIR

|

Les vacances d’Obama, article le plus lu en 2017

Publié le

Publié le 01/01/2018 à 11:24 - Mise à jour le 01/01/2018 à 11:24
Lecture 4 minutes

2017, année people. Sur le site internet de TNTV, les articles qui concernent les personnalités du fenua ou d’ailleurs ont rassemblé le plus de lecteurs. Le couple Obama, Kelly Slater ou encore Johnny Depp : ils sont dans le top 10 des articles les plus lus en 2017. 

 

1 ) Michelle Obama a rejoint son mari au fenua

Barack Obama est arrivé au fenua le15 mars dernier. Sa femme Michelle l’avait rejoint pour quelques jours. 

2) Escapade à Moorea pour Barack Obama

L‘escapade, très discrète, à Moorea, de l’ex-président des Etats-Unis a suscité un vif intérêt de la part des internautes. 

3 ) Kelly Slater se prononce pour l’abattage des requins à La Réunion

A la suite d’une attaque de requin à la Réunion, le surfeur Kelly Slater a réagi sur les réseaux sociaux, prônant une régulation de la population de squales. Ces mots n’ont pas manqué de créer une polémique. 

4 ) Johnny Depp rend visite aux enfants de l’hôpital du Taaone

Johnny Depp a rendu visite aux enfants du service de pédiatrie de l’hôpital du Taaone en juin dernier. Une visite immortalisée par l’équipe soignante. 

5 ) Le clip de Vaiana… dans la vraie vie

En janvier 2017, la société Huf Media à Hawaii a réalisé un clip devenu viral : celui de How far i’ll Go, la chanson de Vaiana… mais dans la vraie vie.

6 ) Mobilité : les fonctionnaires d’Etat pourront rentrer en priorité dans leur territoire d’origine

 Suite à l’adoption des lois portant sur la déontologie des fonctionnaires et sur l’égalité réelle Outre-mer, promulguée le 1er mars 2017, le centre des intérêts matériels et moraux (CIMM) devenait une priorité légale d’affectation pour tous les fonctionnaires de l’État.

L’instauration du CIMM doit permettre aux fonctionnaires ultra-marins de rentrer, s’ils le souhaitent, en priorité sur leur territoire d’origine, mais également de pouvoir partir et revenir. ​

7 ) Disparition de Keishi : Air Tahiti assure faire « le nécessaire »

Le chat a disparu le 15 décembre 2016, alors qu’il arrivait par fret de Bora Bora à l’aéroport de Tahiti-Faa’a. La cage de Keishi se serait ouverte suite à une erreur de manipulation et l’animal se serait alors enfui. Ludivine, sa maîtresse a remué ciel et terre pour le retrouver. De son côté, Air Tahiti assurait avoir fait le nécessaire.    

8 ) Étudiante polynésienne en métropole, on lui demande… un visa de séjour

 Les démêlés  d’une étudiante polynésienne avec l’administration métropolitaine a ému beaucoup d’internautes. Hinanui ( prénom d’emprunt) se voyait demander un visa de séjour alors qu’elle fait ses études en France. L’étudiante a voulu faire connaître sa situation et a publié un message sur les réseaux sociaux qui a eu beaucoup d’écho. 

 » J’essayais de faire avancer mes démarches pour la sécurité sociale. J’ai certains soucis de santé qui nécessitent des traitements et ordonnances. Avant de partir, j’ai fait un stock pour 3-4 mois mais j’arrive à la fin de se stock. Ça faisait déjà 2 à 3 bonnes semaines; voire un mois que j’avais envoyé tous les documents sans avoir de retour, j’ai donc appelé le central. Ils m’ont demandé mon identité et m’ont dit qu’il me fallait un visa de séjour… J’ai tenté de leur expliquer que je suis française et que j’ai un passeport français. Il a fallu un bon moment avant qu’ils le comprennent…  » 

9 ) TNTV s’associe à la douleur de l’animateur de son émission, Stay Focus, en deuil

Christian Wang Sang, coach sportif, animateur de Stay focus, et jeune père de famille, a perdu ses jumeaux en avril dernier.

 

10 ) Vigilance orange : inondations, éboulements… Tahiti sous les eaux

Le dimanche 22 janvier dernier, Tahiti et Moorea se réveillaient sous les eaux. Inondations et éboulements, les images étaient impressionnantes. Les dégâts ont été terribles pour des centaines de personnes. Certains habitants ont encore du mal à s’en remettre. 

Rédaction web

infos coronavirus

La quarantaine passe à 10 jours pour les arrivants en Polynésie

"De manière générale, face au virus ou un de ses variants, la majorité des contaminations à la covid-19 sont constatées entre le quatrième et le huitième jour", explique le conseil des ministres dans son compte-rendu