mercredi 27 octobre 2021
A VOIR

|

Les tota de la solidarité

Publié le

A partir du 1er juin 2022, les pièces de 1 Fcfp et 2 Fcfp ne pourront plus être utilisées. Avant cette date, des entreprises proposent de les récolter. Elles sont destinées à aider des associations telles que la Ligue contre le cancer de Polynésie ou encore à des projets solidaires comme la construction du centre d’accueil des SDF, Te Vai Ete.

Publié le 02/10/2021 à 17:38 - Mise à jour le 02/10/2021 à 17:41
Lecture 2 minutes

A partir du 1er juin 2022, les pièces de 1 Fcfp et 2 Fcfp ne pourront plus être utilisées. Avant cette date, des entreprises proposent de les récolter. Elles sont destinées à aider des associations telles que la Ligue contre le cancer de Polynésie ou encore à des projets solidaires comme la construction du centre d’accueil des SDF, Te Vai Ete.

Les pièces de 1 Fcfp et 2 Fcfp vont bientôt disparaître. Et si elles permettaient une fois de plus d’aider les plus démunis ou encore les malades du cancer ? C’est ce que propose le groupe Aline, pour soutenir le projet de construction du futur centre Te Vai Ete, qui est sur le point d’obtenir son permis de construire. Un projet estimé à 142 millions de Fcfp.

Lire aussi : Nouveau don pour le projet Te Vai-ete api : de l’espoir pour les SDF

“Certains super marchés, les groupes U du groupe Aline, ont lancé cette initiative au bénéfice de la construction de Te Vai Ete Api. On a fait un peu le relais de cela et il y a des personnes, soit des fidèles, soit des gens qui veulent nous soutenir dans cette action, qui nous amènent régulièrement des pièces. C’est à la fois une opportunité parce que beaucoup de gens viennent et nous demandent si on les ramasse”, explique Père Christophe.

Père Christophe souhaite construite un établissement d’accueil pour les sans-abris (crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

La Banque de Polynésie a quant à elle souhaité soutenir la Ligue contre le cancer en Polynésie. 12 urnes rouges sont disposées dans les agences de Tahiti, Moorea, Bora Bora et Raiatea. “Nous avons choisi la Ligue contre le cancer parce que nous pensons que la population de Polynésie est très concernée. On a tous des amis, de la famille ou des collègues qui sont concernés”, détaille Patrick Martin, directeur dénéral de la BP.

Les bornes rouges de la BP visant à récolter les tota en faveur de la Ligue contre le cancer sont disposées dans les agences de Tahiti, Moorea, Bora Bora et Raiatea (crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

Pour le moment, le projet Te Vai Ete a obtenu 126 223 Fcfp grâce au don de tota. 95 millions de Fcfp restent à récolter pour construire le centre d’accueil pour sans-abris.

La récolte pour la lutte contre le cancer a démarré ce vendredi 1er octobre, date symbolique du début de la campagne annuelle “Octobre rose”. Elle se prolongera jusqu’au 15 décembre.

Rédigé par

infos coronavirus