fbpx
mardi 19 novembre 2019
A VOIR

|

Les syndicalistes annoncent un durcissement du mouvement

Publié le

Publié le 05/03/2018 à 12:55 - Mise à jour le 05/03/2018 à 12:55
Lecture 2 minutes

L’intersyndicale attendait 10 000 participants, elle en a dénombré 6 000 et les forces de l’ordre 2 500. Mais, selon les syndicats, d’autres grévistes sont restés sur les piquets de grève dans les communes et dans les entreprises. Les représentants syndicaux se disent fiers de voir que “le monde du travail se mobilise” pour cette cause.

Des grévistes qui estiment ne pas être entendus, et qu’on leur ment. Pour Vatea Heller, de la Confédération des syndicats des agents communaux, “on met en place des mesures pour alléger les patrons, pour créer de l’emploi. L’emploi ne vient pas, donc la CPS est en difficulté “. Ils demandent donc que la réforme de la PSG soient suspendue. Les syndicats veulent participer aux discussions autour de cette réforme et décider avec le gouvernement de la forme qu’elle devra prendre.

Vatea HELLER, vice-président de la Confédération des syndicats des agents communaux

Ils annoncent un durcissement du mouvement sur des sites stratégiques comme les aéroports, le port de Papeete, les communes… Et pour faire pression sur le gouvernement, ils menacent de paralyser Papeete ce jeudi, en plaçant des piquets de grève aux entrées de la capitale. Papeete sera une ville morte, a précisé le secrétaire général de la CSTP-FO, Angelo Frebault : “il n’y a plus d’activité, il n’y a plus de circulation, il n’y a plus rien“. Jeudi n’est pas choisi par hasard : la loi sera présentée à l’Assemblée ce jour-là.

Ces blocages inquiètent le gouvernement “c’est 4 ans de la reconquête de la confiance qui sont foutus en l’air, je suis très inquiet effectivement des conséquences qu’il peut y avoir derrière ” nous a confié Edouard Fritch, en pleine visite à Faratea, à Taravao. Le président dit ne pas vouloir la mort du travailleur : “ce n’est pas mon intérêt car c’est eux qui contribuent à la bonne marche de l’économie”
 

Edouard Fritch, Président de la Polynésie française

L’intersyndicale doit rencontrer le Haut-commissaire, René Bidal cet après-midi à 16h30.
 

Rédaction web avec T. Chabrol, J. Tinorua et B. Tevero

Des séjours thérapeutiques pour jeunes en difficulté

Depuis trois ans, le nombre de délits commis par des mineurs au fenua est en baisse. Afin de lutter contre la récidive, les adolescents sont pris en charge par la direction territoriale de la protection judiciaire de la jeunesse. Celle-ci agit sur trois leviers : la famille, l’insertion et la santé. Sur ce dernier volet, trois séjours thérapeutiques ont été organisés cette année. Le dernier vient de se terminer à la Presqu’île.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Nouvelle saisie de 1,7 kilo d’ice à l’aéroport

Quatre hommes ont été arrêtés par les douaniers, mardi à l'aéroport international de Tahiti-Faa'a, de retour de Hawaii. Ils transportaient 1,691 kilo d’ice dissimulés dans des rames de paddle board.

Un fare compost pour la première fois au fenua

C’est une première en Polynésie : la mairie de Pirae met à disposition un composteur collectif sur le site de Matatevei. Financé par l’Ademe, le fare s’adresse essentiellement aux administrés du coin.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X