dimanche 9 mai 2021
A VOIR

|

Les services administratifs du Pays s’engagent dans la proximité

Publié le

Pour mieux répondre aux attentes des administrés des communes et districts les plus éloignés, à Raiatea, les services administratifs du Pays se sont engagés à se déplacer pour des actions de proximité. La première mission de l’année s’est tenue dans le district de Puohine, situé à près de 50km de la capitale de l'île.

Publié le 03/05/2021 à 16:21 - Mise à jour le 03/05/2021 à 16:21
Lecture 2 minutes

Pour mieux répondre aux attentes des administrés des communes et districts les plus éloignés, à Raiatea, les services administratifs du Pays se sont engagés à se déplacer pour des actions de proximité. La première mission de l’année s’est tenue dans le district de Puohine, situé à près de 50km de la capitale de l'île.

À Raiatea ce week-end, ils étaient près d’une vingtaine d’agents des services du Pays à faire le déplacement jusque dans le district de Puohine. Ils représentaient la direction des Affaires foncières, la direction de l’Agriculture, celle de la Santé, de la Construction ou encore de l’Aménagement. Le but : répondre aux attentes de la population de l’île et faciliter les démarches administratives.

« On s’est rendu compte pour les communes éloignées de Raiatea que les usagers avaient du mal à se déplacer car il y a un manque de transport. Donc c’est à nous d’aller vers les usagers maintenant et nous allons poursuivre nos actions le mois prochain dans la commune de Tumaraa », explique Herenui Thunot, administratrice de la circonscription des îles Sous-le-Vent.

L’initiative est accueillie comme une bénédiction. Se déplacer de Puohine à Uturoa est souvent coûteux et vécu comme un vrai parcours du combattant pour ces habitants du district, comme pour Violetta qui est venue se renseigner pour son permis de construire. « Ils ont répondu à toutes mes questions, c’est bien. Parce que sinon on doit se déplacer pour aller en ville, y’en a d’autres qui n’ont pas de voiture ».

Un problème de véhicule rencontré par plusieurs habitants du district, comme le confirme la mairesse de Puohine, Armelle Masse. « Ici nous n’avons pas de transport en commun donc, pour la population de Puohine, ceux qui ont des voitures y arrivent facilement mais ceux qui n’en ont pas sont obligés de se débrouiller et de payer le prix fort du transport ».

Le déplacement de ces agents dans des communes plus éloignées, c’était aussi l’occasion pour certains services de mieux se faire connaître, comme en témoigne Antoine Cerveau, responsable de la maison de l’enfance à Raiatea. « Effectivement, se déplacer jusqu’à Uturoa, ça coûte en temps, en argent, en énergie. C’est toute une organisation et c’est pour ça que venir aujourd’hui est très important. Et dans le cas de la famille et de la maison de l’enfance, c’est aussi très utile de faire venir l’information jusqu’ici ».

L’opération sera reconduite tout au long de l’année, dans différentes communes.

infos coronavirus