lundi 8 mars 2021
A VOIR

|

Les religions au chevet du suicide

Publié le

Publié le 12/09/2014 à 8:00 - Mise à jour le 12/09/2014 à 8:00
Lecture < 1 min.

La 12ème journée mondiale de prévention du suicide du 10 septembre a eu pour objectif de fédérer tous les organismes de santé pour trouver des stratégies de prévention contre la 15ème cause de mortalité dans le monde.
Alors que les Églises se réunissent ce samedi 13 septembre à Pirae, TNTV a tenté de comprendre comment les religions interviennent sur la question dans ce reportage.

La plupart des confessions présentes à Tahiti cherchent des référents pour détecter les personnes suicidaires. L’expérimentation en est à ses débuts. Le vicaire général du diocèse a déjà écouté 18 personnes en difficultés, en 30 ans de serments. L’exercice n’est pas facile confie le Père Joël Aumeran, vicaire général du diocèse de Papeete.
Sabrina Teraiarue, aumônier, s’aide des versets bibliques pour rappeler aux personnes suicidaires leur importance dans l’existence du monde. 
En Polynésie française, le suicide est la première cause de mortalité chez les jeunes de 30 ans. Un chiffre en baisse de 2008 à 2011 : il est passé de 38 à 22 victimes annonce le psychiatre Stéphane Amadeo. Selon l’Organisation mondiale de la santé, 28 pays dans le monde ont un plan de stratégie de prévention pour 2013 à 2020. L’association SOS Suicide espère elle aussi en avoir un pour la Polynésie.

infos coronavirus

Premiers cas de covid en Nouvelle-Calédonie

Jusqu'à présent, la Nouvelle-Calédonie et Wallis-et-Futuna figuraient au rang des rares territoires Covid-free de la planète, grâce notamment à des quatorzaines obligatoires dans des...

Premier cas local de Covid-19 à Wallis et Futuna

"Il s'agit d'une personne qui était sortie de quatorzaine il y a plusieurs semaines après un test négatif. Cette personne a consulté...