mercredi 24 février 2021
A VOIR

|

Les premiers rapatriés sont arrivés à Raiatea

Publié le

Le premier vol de rapatriement des iliens s’est posé ce mardi à 12h20 à l’aéroport de Raiatea. Sur place, les autorités ont mis en place un dispositif de sécurité pour accueillir les passagers. Un grand soulagement et beaucoup de joie pour ceux qui sont enfin de retour à la maison... ou presque.

Publié le 28/04/2020 à 16:28 - Mise à jour le 28/04/2020 à 17:10
Lecture 2 minutes

Le premier vol de rapatriement des iliens s’est posé ce mardi à 12h20 à l’aéroport de Raiatea. Sur place, les autorités ont mis en place un dispositif de sécurité pour accueillir les passagers. Un grand soulagement et beaucoup de joie pour ceux qui sont enfin de retour à la maison... ou presque.

Une vingtaine de résidents de Raiatea et Tahaa sont rentrés ce mardi par le premier vol de rapatriement. Ces personnes de retour de voyage étaient jusqu’à présent confinées à Tahiti dans une structure du Pays. Elles ont toutes été testées négatives au Covid-19 avant d’être rapatriées sur leur île.

« Faire une liste des personnes prioritaires qui pouvaient revenir en premiers a été un exercice très difficile pour les élus, parce que nous sommes conscients qu’il y en a encore beaucoup qui attendent à Papeete pour pouvoir revenir dans nos îles. Aujourd’hui, je dis merci à ces gens qui sont revenus, mais j’en appelle aussi à leur responsabilité. Ils sont revenus à Raiatea avec les conditions que nous leur avons imposés à savoir : rester confinés chez eux par respect pour notre population de Raiatea » explique Lana Tetuanui, sénatrice.

Lire aussi : Retour aux Raromatai pour 64 confinés bloqués à Tahiti

Après un contrôle, les personnes sont transportées dans des bus mis à disposition par les communes pour ceux de Uturoa et Taputapuatea. Quant aux résidents de Tumaraa, ce sont les familles qui assurent le transfert jusqu’au domicile. 

Seule une commune a imposé un isolement collectif : Uturoa conduit ses administrés vers l’un des deux sites retenus pour un séjour de 7 jours. « Le taote nous a conseillé une durée de 7 jours puisqu’ils ont déjà été confinés et testés négatifs. Après 7 jours, il a dit estimer que c’était bon (…) À partir de maintenant, la police municipale sera là pour surveiller. Ils ne sont pas en prison, pas du tout, ils sont libre d’aller dans la cour… mais la surveillance est primordiale. C’est important pour rassurer la population et rassurer ceux qui reviennent » précise Sylviane Terooatea, maire de Uturoa.

« On va écouter notre maire et on va se confiner encore. On est bien d’accord. Au moins, on est chez nous » confie Caroline Richmond, une rapatriée.

Les policiers municipaux procèderont au contrôle journalier. D’autres retours sont programmés dans le courant de la semaine.

infos coronavirus