samedi 22 janvier 2022
A VOIR

|

Les pompiers et policiers de Tubuai réclament plus de moyens

Publié le

Quatre policiers municipaux et onze pompiers volontaires : c'est la totalité des effectifs dédiés à la sécurité sur l'île de Tubuai, centre administratif de l'archipel des Australes. Mais tous sont unanimes : les moyens humains et matériels sont insuffisants.

Publié le 26/12/2021 à 15:16 - Mise à jour le 26/12/2021 à 15:16
Lecture < 1 min.

Quatre policiers municipaux et onze pompiers volontaires : c'est la totalité des effectifs dédiés à la sécurité sur l'île de Tubuai, centre administratif de l'archipel des Australes. Mais tous sont unanimes : les moyens humains et matériels sont insuffisants.

À Tubuai, le chef du centre des pompiers, Jérome Tauotaha, tient sous ses ordres neuf hommes et deux femmes. La brigade possède un parc de véhicules restreint : une ambulance, un véhicule tout usage et un camion incendie. Du matériel insuffisant pour une population qui s’élève à plus de 2 300 habitants. Pour Jérome, il faut composer avec les moyens du bord : “là, on est à 110 interventions confondues : interventions covid, incendies et secours aux victimes. C’est dur. On a essayé d’améliorer la vie de la caserne par rapport à ce qu’il s’est passé auparavant”.

Près de la caserne des pompiers, la police municipale s’est installée dans les locaux de la mairie. Adrien et Taro sont les nouveaux mutoi de la brigade. En période de vacances, Abel, le chef, peut souffler un peu. Un répit de courte durée néanmoins. Qu’ils soient pompiers ou policiers, tous sont unanimes : ils ont besoin de plus de moyens matériels et humains

infos coronavirus