dimanche 15 septembre 2019
A VOIR

|

Les Polynésiens, globalement satisfaits de l’eau potable

Publié le

Publié le 03/05/2019 à 9:01 - Mise à jour le 03/05/2019 à 9:01
Lecture 2 minutes

Aujourd’hui, plus de la moitié des communes de Tahiti et Moorea ne délivrent toujours pas d’eau potable à leur population. Et c’est un véritable problème surtout lorsqu’on le sait que suite à l’adoption par le Sénat puis l’Assemblée Nationale du report du délai du Code général des collectivités territoriales (CGCT) , les maires et les communes de la Polynésie française ont jusqu’au 31 décembre 2024 pour mettre en place un service de distribution d’eau potable. Le Centre d’Hygiène et de Salubrité Publique (CHSP) estime que les investissements financiers doivent se poursuivre.

> Lire aussi : L’eau chocolat, bientôt un mauvais souvenir à Taravao ?

Du côté de Punaauia, Titioro, Papara, Papearii, Arue, Papeete ou encore Uturoa, vous avez été nombreux à nous dire que l’eau était “propre” et potable, et n’avoir aucun souci avec. En revanche du côté de Faa’a : “pour boire, ce n’est pas possible, tu sens cette odeur de chlore” nous dit une internaute. Et du côté de Taravao : “quand il pleut, l’eau est sale” nous dit une habitante de la commune. “Mais franchement, on n’a pas à se plaindre de l’eau qu’on a ici, car en Afrique, ils boivent de la boue. Même si c’est vrai que ici, certains disent que l’eau est couleur chocolat à Taravao” tempère une autre personne interrogée.

Dans son rapport sur l’année 2018, le CHSP a contrôlé 17 fontaines publiques et réseaux publics sur 109 points répartis dans les communes des îles de la Société, aux Australes avec Tupuai, Rurutu, Rimatara, et les Marquises avec Nuku Hiva.

>> Lire aussi : La carte des eaux potables à Tahiti et dans les îles

Entre 2017 et 2018, le nombre de communes desservant de l’eau potable est passé de 10 à 11 : Taha’a en nouvel arrivant. De surcroît, la majorité des communes réalise des travaux afin de fournir ou de continuer à fournir de l’eau potable à leurs administrés.

Cependant, les communes Tubuai, Paea et Rimatara voient la qualité de leur eau diminuer en 2018 de 93% à 50%. Ensuite, il est également constaté dans le rapport un nombre croissant de forages présentant un dépassement de salinité sur les eaux délivrées par certains réseaux des communes de Huahine, Tumara’a, Taputapuatea, Rimatara et Maupiti.

>>> Lire aussi : Amélioration sensible de la qualité des eaux de consommation en Polynésie
 
Si la qualité de l’eau est en baisse, cela s’explique notamment par une surexploitation de la nappe et un suivi insuffisant de l’utilisation des ressources.
 

Télécharger le rapport du CHSP :

Rédaction web avec Hitiura Mervin

DOSSIERS DE LA REDACTION

Le drame des violences conjugales en Polynésie française

La secrétaire d’État Marlène Schiappa a annoncé mettre en place un Grenelle spécifique aux territoires d’outre-mer le 25 novembre. Quel est le constat de cette violence en Polynésie et quelles sont les aides dont bénéficient les victimes ?

Ligue 1 Football : le point sur les grands changements avant la reprise

En football, après 2 longs mois d’arrêt, les footballeurs de ligue 1 reprennent petit à petit le chemin des terrains. L’occasion pour nous de faire le point sur les grands chantiers de l’intersaison avec en ligne de mire le mercato hivernal.

Les dangers des réseaux sociaux

Internet et les réseaux sociaux sont-ils des pièges dont les premières victimes sont les adolescents ? La question est plus que jamais d’actualité. En Polynésie, on n’échappe pas à l’utilisation intensive du Web qui peut parfois mener à des dérives. Pour éviter les pièges, la gendarmerie met régulièrement en place des actions. Les professionnels de santé se sont aussi saisis de cette problématique.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires

Puunui : trop de maisons, pas assez d’eau

Sur les hauteurs de Puunui, la pression de l’eau ne cesse de diminuer. En plus de la sécheresse, depuis 18 ans, le nombre d’habitations implantées sur ce domaine agricole, a explosé.

Un dernier hommage au brigadier Loïc Ly Sao

Vive émotion ce matin au commissariat de Papeete. L’ensemble du personnel de la DSP s’est réuni pour un dernier au-revoir à Loïc Ly Sao, leur collègue décédé dans un accident de VTT, dimanche dernier au Pic Vert.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV