samedi 24 août 2019
A VOIR

|

Les piqures d’abeilles comme thérapie

Publié le

Publié le 03/08/2018 à 8:25 - Mise à jour le 03/08/2018 à 8:25
Lecture 3 minutes

Ces abeilles ont des vertus cachées selon Papy Bennett. Il pratique un art ancestral connu dans le monde entier, l’acupuncture par les abeilles. Papy Bennett les dispose sur le corps de ses patients, l’abeille plante son dard et distille son venin : “Cela fait plus de quarante que j’utilise les abeilles pour soulager les gens. J’ai appris seul en voyant les anciens faire”. Un jour l’un des patients qu’il avait soulagé lui a offert un livre d’acupuncture, et il s’en est inspiré pour améliorer sa façon de procéder. “Je pratique l’acupuncture avec des piqûres d’abeilles.”

Selon lui, par les piqûres d’abeilles, il distille de l’énergie bénéfique pour ses patients. “Mes patients parlent de moi à d’autres personnes et celles-ci viennent me voir.” Toutefois, tempère t-il, cela peut guérir certaines maladies à condition qu’elles soient prises avant qu’elles ne se développent de trop. “C’est efficace pour la sciatique, l’asthme, la thyroïde et d’autres maladies.” Selon lui, lorsque l’abeille pique une veine, celle-ci grossit et facilite la circulation du sang.

Après sa piqûre, l’abeille meurt instantanément. Contrairement à son venin qui, lui, se diffuse lentement : “Je sens une piqure qui fait mal durant 5 secondes et ca passe.” explique Vaihere, une patiente. Il faut dire qu’elle a reçu 17 piqures. Même si elle ne sait pas à quoi s’attendre, elle sent déjà, “que cela fait du bien. Un mal pour un bien. Je ressens de la chaleur.”

Anthony Salmon a été victime d’un AVC et depuis il vient régulièrement se faire inoculer du venin d’abeille. “Cela soulage mes muscles. ils sont moins contractés. Cela fait deux ans que je suis cette thérapie et c’est au bout de trois jours que j’ai commencé à ressentir ses bienfaits”

Mais bien que la plupart des patients se disent soulagés après une séance, attention, il n’existe aucune preuve médicale formelle des bienfaits du venin des abeilles sur la santé. “il y a peu d’études scientifiques sur les piqûres d’abeilles. Les scientifiques qui se sont penchés sur l’utilité des piqûres d’abeilles pour traiter des pathologies bien spécifiques comme la sclérose en plaques, ont plutôt conclu qu’il n’y avait pas d’avantages spécifiques à les utiliser par rapport aux risques auxquels ont pouvait être exposés.” explique le docteur Prévost.

Toutefois reconnait t’il, “On ne peut pas dire que cela marche, mais on ne peut pas dire que cela ne fonctionne pas. Pour l’instant, d’un point de vue scientifique, on a pas de preuve de son efficacité, ni de l’inverse.” Dans le venin des abeilles, il y a des molécules qui commencent à faire l’objet d’étude. “Il y a l’apamine, qui est en train d’être étudié pour voir son effet sur les nerfs, les cellules et clairement elles ont des effets et cela faut la peine de poursuivre dans ce sens.”.

Pour autant, le médecin est clair, “L’apithérapie comme n’importe quelle médecine traditionnelle, dans la mesure où on a bien vérifié que l’on ne met pas la vie du patient,  peut être faite en parallèle d’un traitement donné par un médecin, mais en aucun cas, celui-ci doit être interrompu.”.

Si l’efficacité des piqûres d’abeille fait encore débat, des patients se disent en meilleure forme grâce à l’apithérapie. Il est toutefois conseillé de demander l’avis de son médecin avant de s’y essayer.

 

Rédaction web avec Sophie Guébel et Esther Parau Cordette

Laissez un commentaire

épidémie de dengue

DOSSIERS DE LA REDACTION

Économie : l’embellie se confirme en Polynésie

Au volet économie, la reprise de l’activité se confirme ! L’IEOM, l’AFD et l’ISPF ont présenté mercredi les comptes économiques rapides 2018 de la Polynésie. Ils révèlent un Produit intérieur brut en progression de 2,5 %. Les principaux moteurs de cette croissance sont la consommation des ménages, les exportations et les investissements. Les détails dans ce dossier :

Le recyclage des déchets numériques en Polynésie

Comment recycler vos déchets électriques et électroniques ? Que deviennent-ils ? Qui finance les collectes ? Autant de questions essentielles pour notre environnement. Depuis le mois de juin, des opérations menées par Fenua Ma ont permis de récolter près de 30 tonnes de déchets auprès des particuliers. Un défi à relever pour la planète, mais qui n’est pas facile à mener.

Animaux errants, divagants… que font les communes pour endiguer le problème ?

Les animaux errants incarnent un souci permanent pour les Tavana à la recherche de solutions. À Bora Bora, une vaste campagne de stérilisation a été lancée en 2016, et cette année, l’île s’est aussi dotée d’un chenil géré par l’association "Bora Bora animara".

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires

Super Aito : Steeve Teihotaata compte bien conserver son...

Ce samedi sur Tahiti Nui Télévision, vous pourrez suivre en direct le Super aito 2019. Plus de 160 rameurs sont attendus pour la "course V1" de l’année. Parmi eux, le champion en titre Steeve Teihotaata :

Comment lutter contre les “fake news” ?

Si les fausses informations circulaient déjà bien avant l’avènement des réseaux sociaux, depuis leur arrivée, on ne compte plus le nombre d’intox. Véritable fléau, les "fake news" font hélas partie du quotidien des internautes.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

Suivez en direct la course du Super Aito 2019VOIR LE LIVE
+