mercredi 21 août 2019
A VOIR

|

Les perles tirent les exportations vers le haut

Publié le

Publié le 25/12/2017 à 14:12 - Mise à jour le 25/12/2017 à 14:12
Lecture 1 min.

Deux tendances se dessinent dans leur dernier point de conjoncture sur le commerce extérieur de novembre 2017 réalisé par l’institut de la statistique en Polynésie française (ISPF). La première concerne les importations. Celles-ci ont progressé de 5 % en valeur par rapport à novembre 2016.

Deux phénomènes expliquent cette hausse : les commandes des entreprises et les besoins des ménages. Ils en sont les principaux contributeurs.

Deuxième tendance de ce point de conjoncture : les exportations. Les ventes de perles de culture brutes permettent aux recettes des exportations locales d’augmenter de 53 % en valeur par rapport à novembre 2016. Les autres produits tel que l’huile de coprah et la vanille n’ont que peu d’influence sur cette hausse.

Sur onze mois, la perle de culture brute est le principal contributeur à l’évolution des recettes à l’exportation des produits locaux. La vanille et le poisson y concourent également mais dans une plus faible mesure.

Rédaction web avec communiqué 

Laissez un commentaire

épidémie de dengue

DOSSIERS DE LA REDACTION

Le recyclage des déchets numériques en Polynésie

Comment recycler vos déchets électriques et électroniques ? Que deviennent-ils ? Qui finance les collectes ? Autant de questions essentielles pour notre environnement. Depuis le mois de juin, des opérations menées par Fenua Ma ont permis de récolter près de 30 tonnes de déchets auprès des particuliers. Un défi à relever pour la planète, mais qui n’est pas facile à mener.

Animaux errants, divagants… que font les communes pour endiguer le problème ?

Les animaux errants incarnent un souci permanent pour les Tavana à la recherche de solutions. À Bora Bora, une vaste campagne de stérilisation a été lancée en 2016, et cette année, l’île s’est aussi dotée d’un chenil géré par l’association "Bora Bora animara".

Dossier : tout sur l’allocation de rentrée scolaire

20 000 foyers ont reçu depuis jeudi dernier l’Allocation de rentrée scolaire (ARS) versée par la CPS. Cette aide financière est souvent indispensable pour les ménages les plus modestes. 35000 enfants de 2 à 21 ans vont pouvoir toucher entre 5000 et 24000 Fcfp pour acheter des fournitures scolaires. A qui s’adresse l’ARS ? A quel montant peut-on prétendre ? Réponses dans notre dossier :

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.