jeudi 29 octobre 2020
A VOIR

|

Les pêcheurs et plaisanciers de Vaitupa montent au créneau

Publié le

Les pêcheurs et plaisanciers de Vaitupa sont mécontents. Ils dénoncent l’arrêté 650 du conseil des ministres publié le 2 juin au journal officiel.

Publié le 03/07/2020 à 16:46 - Mise à jour le 03/07/2020 à 16:46
Lecture < 1 min.

Les pêcheurs et plaisanciers de Vaitupa sont mécontents. Ils dénoncent l’arrêté 650 du conseil des ministres publié le 2 juin au journal officiel.

Cet arrêté règlemente les zones de mouillages à Punaauia et Faa’a, mais selon certains, cet arrêté leur interdit surtout la pêche, la pratique des activités nautiques et la circulation dans le lagon de Vaitupa. Les réactions ne se sont pas fait attendre.

« Normalement, tous les ans, nous avons une réunion, nous pêcheurs, avec notre président. On nous informe des choses nouvelles. Mais pour l’instant, je n’ai pas encore vu ce papier qui dit qu’ils ont le droit de venir ici et d’interdire les pêcheurs de pêcher là où ils ont mis leur longe. Je ne suis pas d’accord. Je suis natif de ce pays, on est des maohi qui reçoivent tout le monde, on a un coeur ouvert, mais qu’ils nous respectent aussi, c’est tout ce qu’on leur demande » explique Charles, un pêcheur de Faa’a.

« Par semaine, c’est pas loin de 1 000 – 1 200 élèves qui gravitent autour du fare va’a pour pratiquer le va’a. Et si on n’a plus ces zones de pratique dans notre lagon de Fa’a, on va aller où ? Ce n’est pas possible. J’interviens en tant que protecteur de notre lagon, en tant qu’amoureux de la mer. Je fais appel à tous ceux qui utilisent ce lagon de se mobiliser et dire ‘non’, parce qu’il faut penser à l’avenir de nos enfants. Et le plan d’eau-là est l’idéal pour pratique le va’a, mais aussi le kayak, le paddle… Donc on dit stop » ajoute Milton Laughlyn, instructeur de va’a à Vaitupa.

Pour se faire entendre, le collectif Tearai organise une manifestation sur le lagon de Faa’a demain, samedi matin.

infos coronavirus