fbpx
jeudi 20 février 2020
A VOIR

|

Les patients dialysés réunis au parc Paofai

Publié le

L'association Te Aho Ora Nui a organisé, ce dimanche au parc Paofai, une journée de rencontre et de détente pour les patients dialysés.

Publié le 08/12/2019 à 15:03 - Mise à jour le 09/12/2019 à 16:51
Lecture < 1 min.

L'association Te Aho Ora Nui a organisé, ce dimanche au parc Paofai, une journée de rencontre et de détente pour les patients dialysés.

Ils étaient une quarantaine de patients dialysés, accompagnés de leurs proches, à avoir répondu présent à l’invitation de l’association Te Aho Ora Nui. Celle-ci organisait pour eux une journée de rencontre et de détente au parc Paofai.

“Le but est de faire rencontrer les patients entre eux, explique Ginger, le président de l’association. On est tous malades, on se croise dans les couloirs de l’hôpital ou des structures, mais on ne se connaît pas. Donc cette journée permet justement de se connaître et se détendre.”

Tyrone Tagi (crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

Parmi les convives, on retrouvait Tyrone Tagi, sous dialyse depuis 2015. Originaire des Tuamotu, il rêve de rentrer sur son île de Fakarava, mais ne peut pas tant qu’il doit subir trois séances de dialyse de 4 heures chaque semaine.

Sa situation pourrait toutefois changer en début d’année prochaine, car l’une de ses sœurs a accepté de lui donner un rein. Si Tyrone est heureux de cette nouvelle, il émet tout de même quelques réserves.

“J’ai dit à ma sœur de bien réfléchir avant, parce que je ne veux pas moi être bien, et elle se retrouve dans la machine…, explique-t-il. Je ne veux pas de ça. Si on va bien tous les deux, c’est bon.”

En Polynésie, plus de 500 personnes sont concernées par la dialyse. Soit 2,5 fois plus qu’en métropole.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

L’audiovisuel, un secteur qui séduit les jeunes

Ils sont graphistes, cadreurs, réalisateurs ou beatmakers. Avec la généralisation des smartphones et du numérique, les métiers de l’audiovisuel attirent de plus en plus de jeunes. Faute d’école spécialisée au fenua, ils sont nombreux à se former sur le tas. Comment font-ils pour s’en sortir et se faire une place sur un marché restreint ? Eléments de réponse.

Le paiement sans contact bientôt généralisé en Polynésie

Jusqu’à aujourd’hui, seule la Banque de Tahiti avait équipé son parc du système de paiement sans contact. D’ici la fin de l’année, l’ensemble des Polynésiens y auront accès. Les techniciens de l’OSB font le tour des commerçants pour installer cette nouvelle fonction. Une opération de grande ampleur puisque le reste du parc compte près de 2 700 terminaux de paiement électronique.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Air Tahiti maintiendra toutes ses dessertes

Comme nous vous le révélions lundi, dans une décision rendue le 14 février dernier, la cour administrative d’appel de Paris a condamné...

Pose de la première pierre des travaux d’aménagement de...

La cérémonie de pose de la première pierre pour la deuxième tranche des travaux d’aménagement de la Pointe Vénus à Mahina s’est déroulée, jeudi matin, en présence du Président Edouard Fritch et de la ministre du Tourisme, Nicole Bouteau.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X