jeudi 29 octobre 2020
A VOIR

|

Les Pascuans coincés à Tahiti vont rentrer chez eux

Publié le

L’avion militaire A400M en mission pour 15 jours en Polynésie française décollera demain jeudi à destination de Rapa nui. Les forces armées ramènent une vingtaine de Pascuans bloqués à Tahiti depuis le début de la crise du Covid 19. Au retour, l’appareil embarquera une quinzaine de résidents polynésiens

Publié le 07/10/2020 à 16:46 - Mise à jour le 07/10/2020 à 16:47
Lecture 2 minutes

L’avion militaire A400M en mission pour 15 jours en Polynésie française décollera demain jeudi à destination de Rapa nui. Les forces armées ramènent une vingtaine de Pascuans bloqués à Tahiti depuis le début de la crise du Covid 19. Au retour, l’appareil embarquera une quinzaine de résidents polynésiens

Les valises et les caisses sont bouclées. Apres 8 mois d’attente et de sollicitations auprès des autorités du Pays, de l’Etat, et du gouvernement chilien, la communauté pascuane coincée à Tahiti s’apprête à rejoindre l’ile de Pâques. Pour Kissy et sa famille , c’est le soulagement. Elle retourne sur son île natale après 31 ans passés en Polynésie :« on n’a pas baissé les bras, on a fait appel à un fonds solidaire, on aura une cagnotte et cette cagnotte on va la distribuer parmi tous les membres du groupe pour qu’ils puissent subvenir à leurs besoins dès leur arrivée après leur quatorzaine. Parce qu’il ne faut pas oublier que l’économie est à zéro à l’île de Pâques. »

La vingtaine de Pascuans embarquera demain jeudi à bord de l’A400M. Sur le tarmac, l’équipage prépare cette nouvelle mission de soutien aux populations. Les mécaniciens peaufinent les réglages techniques de ce mastodonte des airs : « Comme là on est 15 jours sur site, deux semaines à peu près plus 3 ou 4 jours pour venir, 3 ou 4 jours pour repartir. Ça nécessite de l’entretien. Et là on a travaillé hier soir jusqu’à minuit. Ce matin on a commencé à 7 heures, On va finir encore tard ce soir de façon à ce que l’avion soit sûr pour demain matin. Et le pilote va pouvoir partir avec son équipage et assurer la mission dans les meilleures conditions« , explique le major Rodolphe, chef mécanicien.

Crédit Tahiti Nui Télévision

Les passagers prendront place dans la soute d’une capacité d’emport de 25 tonnes sur 4 500 km ou 17 tonnes sur 5 800 km. Les mesures de distanciation seront aisément respectées vue les dimensions de l’appareil : « Au niveau de l’armée de l’air, c’est un des plus gros avions de transport, on offre 4 mètres de large sur 4 mètres de haut donc ça nous permet d’avoir une soute assez gigantesque pour mettre toutes sortes de véhicules ou de fret particulier », déclare ladjudant Benjamin, Loadmaster

Crédit Tahiti Nui Télévision

13 heures de mission sont prévus pour ce rapatriement des habitants de l’ile de paques et de 15 polynésiens , eux aussi coinces sur l’île à cause de la crise sanitaire. L’appareil de dernière génération peut voler vite et loin. Dans un moteur, il y a la puissance d’un Transall. « Le temps sera compté parce qu’on va faire l’aller-retour dans la journée. Mais ce sera exactement comme un avion de ligne commercial. On va mettre 5h45 pour aller jusqu’à l’île de Pâques et un tout petit peu plus de 6 heures pour le retour et on volera à une altitude de 30 000 pieds« , détaille le capitaine Romain, commandant de bord

L’A400M décollera jeudi à 8 heures. Les passagers prévus sur le vol retour fouleront le tarmac de tahiti Faa’a vers 23 h30.

infos coronavirus