mardi 7 décembre 2021
A VOIR

|

Les parents d’élèves s’élèvent contre la violence scolaire à Uturoa

Publié le

Publié le 04/02/2017 à 14:23 - Mise à jour le 04/02/2017 à 14:23
Lecture < 1 min.

Le président de l’Association des Parents d’Elèves de Bora Bora témoigne. “Cela fait déja plus de six mois que toutes ces histoires ont commencé à se dérouler. En octobre dernier, il y a eu des cas avérés, pour lesquels j’avais envoyé des courriers. Ensuite en décembre il y a eu des cas où les blessures ont été constatées par un médecin.”

Pour veiller sur leur progéniture, les familles de Bora Bora n’hésitent pas à faire le déplacement, comme ce grand frère qui tous les vendredis vient accompagner son petit frère. “Quand il sort des cours, il y a des jeunes qui l’attendent pour le tabasser. Du coup, j’essaie au maximum de l’accompagner pour le défendre. Maintenant, il ne veut plus revenir à Raiatea à cause des bagarres.”

Face à l’urgence, le président de l’APE de Bora Bora a rencontré les Chefs d’établissements et les autorités de la commune pour trouver une solution au problème.

Le responsable de la police municipale de Raiatea se déclare préoccupé par la situation. “On a connu fin 2015 ce type de problème. J’avais alors convoqué les chefs d’établissements pour qu’il y ait des mesures en interne qui soient prises en faveur des élèves. Les jours de rapatriements, on se mobilise jusqu’à 18 heures. Nous sommes préoccupés par la situation.”

Si les violences persistent, les parents d’élèves n’auront d’autres choix que de garder leurs enfants à Bora Bora.

 

Rédaction Web avec Jessica Doucet-Tuahu

infos coronavirus