jeudi 25 février 2021
A VOIR

|

Les parents d’élèves s’élèvent contre la violence scolaire à Uturoa

Publié le

Publié le 04/02/2017 à 14:23 - Mise à jour le 04/02/2017 à 14:23
Lecture < 1 min.

Le président de l’Association des Parents d’Elèves de Bora Bora témoigne. « Cela fait déja plus de six mois que toutes ces histoires ont commencé à se dérouler. En octobre dernier, il y a eu des cas avérés, pour lesquels j’avais envoyé des courriers. Ensuite en décembre il y a eu des cas où les blessures ont été constatées par un médecin. »

Pour veiller sur leur progéniture, les familles de Bora Bora n’hésitent pas à faire le déplacement, comme ce grand frère qui tous les vendredis vient accompagner son petit frère. « Quand il sort des cours, il y a des jeunes qui l’attendent pour le tabasser. Du coup, j’essaie au maximum de l’accompagner pour le défendre. Maintenant, il ne veut plus revenir à Raiatea à cause des bagarres. »

Face à l’urgence, le président de l’APE de Bora Bora a rencontré les Chefs d’établissements et les autorités de la commune pour trouver une solution au problème.

Le responsable de la police municipale de Raiatea se déclare préoccupé par la situation. « On a connu fin 2015 ce type de problème. J’avais alors convoqué les chefs d’établissements pour qu’il y ait des mesures en interne qui soient prises en faveur des élèves. Les jours de rapatriements, on se mobilise jusqu’à 18 heures. Nous sommes préoccupés par la situation. »

Si les violences persistent, les parents d’élèves n’auront d’autres choix que de garder leurs enfants à Bora Bora.

 

Rédaction Web avec Jessica Doucet-Tuahu

infos coronavirus