dimanche 16 mai 2021
A VOIR

|

Les parents à la découverte de l’école maternelle

Publié le

Publié le 24/03/2019 à 10:03 - Mise à jour le 24/03/2019 à 10:03
Lecture 2 minutes

La semaine de l’école maternelle a été lancée ce lundi à l’école Tuterai tane à Pirae. Ouvert aux parents d’élèves, enseignants, élus, associations, cet événement permet de faire connaître le quotidien des élèves de maternelle. Les parents sont invités à venir en classe, participer avec leurs enfants aux activités. « On apprend ce que fait l’enfant en classe (…) J’ai appris qu’elle sait manipuler les puzzles, les lettres, elle connait quelques lettres. (…) Elle est en section des petits et elle est déjà assez en avance », réalise une maman venue participer ce lundi. 

Toutes les écoles maternelles publiques du territoire y participent. Pour les équipes enseignantes, c’est l’occasion de présenter et d’illustrer les actions pédagogiques menées tout au long de l’année. « J’ai vu un changement chez les parents. (…) Des fois les parents restent à l’extérieur de la classe, sont un peu gênés. Là ils viennent, ils entrent facilement, participent à tous les ateliers avec les enfants. Je pense que c’est important pour moi en tant qu’enseignante, et pour les enfants parce qu’ils sont heureux de partager leur travail avec les parents, se réjouit Raihani Leontieff enseignante section des petits. C’est une aide. Je vois que les enfants entrent plus facilement dans les apprentissages parce qu’ils voient que les parents s’intéressent à ce qu’ils font en classe. »  
Des rencontres, des expositions de travaux d’élèves dans les lieux publics, les services de l’État sont également proposées.

Pour la 5e édition de la semaine de l’école maternelle, le thème choisi est « Entrons dans l’univers des Abécédaires ». L’abécédaire est un outil pour l’apprentissage de la lecture est de l’écriture. Jusqu’au 29 mars, les parents sont invités à créer des abécédaires avec leurs enfants. Ce projet vise à engager les équipes, et les parents dans une dynamique collective permettant de prévenir les difficultés liées à un déficit lexical, explique le ministère de l’Éducation.
 

Rédaction web (Interviews : Thierry Teamo)

infos coronavirus