samedi 31 octobre 2020
A VOIR

|

Les mesures de précaution renforcées dans les maisons de retraite

Publié le

Aux maisons d'accueil médicalisées "Les Orchidées" à Pirae et Papeete, certains matahiapo sont plus vulnérables que d’autres, notamment les malades d’Alzheimer. Pour préserver ces personnes âgées dans le contexte sanitaire actuel, le personnel tente au mieux de maintenir le lien social malgré la limitation des visites.

Publié le 23/09/2020 à 14:56 - Mise à jour le 23/09/2020 à 15:07
Lecture 2 minutes

Aux maisons d'accueil médicalisées "Les Orchidées" à Pirae et Papeete, certains matahiapo sont plus vulnérables que d’autres, notamment les malades d’Alzheimer. Pour préserver ces personnes âgées dans le contexte sanitaire actuel, le personnel tente au mieux de maintenir le lien social malgré la limitation des visites.

Dans une maison d’accueil médicalisée de Pirae, la désinfection des mains et la prise de température sont obligatoires pour entrer. Depuis trois semaines, la direction limite les visites : une personne par famille uniquement et tour à tour.

(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

Parmi les 8 matahiapo résidents, certains présentent des troubles de maladie dégénérative. Le lien social et affectif reste primordial au quotidien, notamment sur le plan psychologique. Ils gardent ainsi contact avec leurs proches via internet ou encore le téléphone. « Le meilleur remède, c’est d’être avec eux, de discuter avec eux… c’est très important pour eux » explique Tiare Hemet, proche d’un couple de résidents.

Les résidents âgés ont besoin de toutes les attentions et le personnel veille à sa tranquillité.

Dans une autre structure, les résidents sont plus autonomes mais restent vulnérables. Pour préserver la santé de ces matahiapo, les membres du personnel évitent les contacts extérieurs. « J’ai du personnel qui ne rentre plus chez lui la semaine et qui restent sur place, pour éviter les allers-retours et éviter d’être contaminés et de contaminer le centre, c’est-à-dire les personnes âgées et leurs collègues de travail » nous dit Samuel Boscardin, infirmier coordinateur.

(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

Le respect des mesures barrières au sein de ces maisons rassurent les personnes âgées car le contexte sanitaire impose des visites limitées qu’il faut accepter par principe de précaution. « Quand j’ai besoin de quelque chose, mon fils vient et laisse les choses au portail. Il est prudent » confie Annette, résidente à la maison d’accueil « Les Orchidées ».

(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

La continuité des soins reste identique à l’avant Covid dans ces maisons médicalisées. Pour maintenir le moral des résidents et leur donner le sourire, les animations ou encore des ateliers musicaux ou bien-être font partie des activités. Et les matahiapo comptent bien fêter le 6 novembre prochain les 106 ans de Popo, la doyenne de Polynésie.

infos coronavirus

Les frontières du Canada resteront fermées jusqu’à fin novembre

Le Canada a annoncé vendredi une nouvelle prolongation, jusqu'à fin novembre, de la fermeture de ses frontières aux étrangers dont la présence n'est pas jugée essentielle, ainsi que des exemptions à la quarantaine obligatoire.

Les États-Unis vont autoriser la reprise des croisières

Les autorités sanitaires américaines ont annoncé vendredi que les croisières pourraient reprendre aux États-Unis à partir de novembre mais à condition de respecter un nouveau protocole strict, dont des tests systématiques des passagers et des membres d'équipage.