A VOIR

|

Les matahiapo à l’honneur à la présidence

Publié le

À l'occasion de la journée internationale des personnes âgées, la présidence a ouvert ses portes à plus de 500 matahiapo ce matin. Avec un programme rempli, la journée s’est faite dans la joie et la bonne humeur. Une façon de rappeler la condition des matahiapo au fenua.

Publié le 01/10/2022 à 15:46 - Mise à jour le 02/10/2022 à 14:11
Lecture 2 minutes

À l'occasion de la journée internationale des personnes âgées, la présidence a ouvert ses portes à plus de 500 matahiapo ce matin. Avec un programme rempli, la journée s’est faite dans la joie et la bonne humeur. Une façon de rappeler la condition des matahiapo au fenua.

C’est le président du pays lui-même, tout juste revenu de Washington, qui les a accueillis ce matin au palais présidentiel. Les matahiapo de Tahiti sont à l’honneur ce samedi 1er octobre, journée internationale des personnes âgées. Au total, ce ne sont pas moins de 500 Matahiapo qui ont répondu présent.

Comme je l’ai vu aux Etats-Unis, ils ont quand même des messages forts à passer à la jeunesse, indique Édouard Fritch, président de la Polynésie française. Parce que je sais qu’en nous regardant, ils sont en train de parler aux enfants qui sont aujourd’hui aux commandes des pays du Pacifique. Voilà, je disais que les personnes âgées ont tjrs un bon message à faire passer.”

Animations musicales, prestations de danse ou encore élection de miss et mister matahiapo avec notamment un défilé des candidates et candidats, et des animation photobooth : la journée était complète pour les senior. La découverte du palais présidentiel est également une attraction à elle toute seule.

(Crédit Photo : présidence de la Polynésie française)

Pour gâter les invités, un grand repas chinois a été préparé. L’occasion pour la direction des solidarités et de la famille de promouvoir les aides existantes en faveur des personnes âgées, comme le dispositif aidant-feti’i lancé en 2019. Une mesure au bénéfice de 250 aidants en 2022.

“Le matahiapo choisit son aidant dans sa famille, donc c’est l’objectif de maintenir le matahiapo au sein de son domicile, entouré de sa famille, précise Georges Nahei, responsable de la cellule de protection des personnes en perte d’autonomie. Dès que le dossier est validé, il y a une formation d’aidant feti’i, fait par les formatrices du CFPA”.

La fête et le rappel des aides existantes ne font pas oublier la difficulté de la vie pour autant. Un invité rappelle qu’il vit dans une situation très difficile : “Je n’ai jamais été aidé, j’attends toujours de l’aide. Pour ma famille, pour rénover ma maison. Même le moni ru’au, ce n’est pas suffisant”.

(Crédit : Présidence de la Polynésie française)

Derrières les sourires, des inquiétudes qui pourraient  encore s’étendre/grandir. À horizon 2030, 19 % de la population sera âgée de 60 ans et plus, contre 13% en 2019.

Cet événement permet également d’annoncer la sortie prochaine de la plateforme Atamai, qui a pour vocation de lutter contre l’isolement des personnes âgées au Fenua, avec la possibilité de participer à différentes activités tout en faisant de nouvelles rencontres amicales. Son lancement officiel est prévu pour cette fin d’année, et afin d’atteindre un maximum de personnes âgées, la plateforme sera accessible en français et en tahitien.