samedi 17 avril 2021
A VOIR

|

Les mamies fleurs demandent un peu plus de reconnaissance

Publié le

Publié le 09/10/2014 à 10:00 - Mise à jour le 09/10/2014 à 10:00
Lecture < 1 min.

Elles sont les oubliées de l’industrie touristique… les mamas fleurs, ces artisanes qui confectionnent et vendent des couronnes végétales, sont en mal de reconnaissance. Recluses dans un petit fare à l’aéroport de Tahiti – Faaa, derrière les étals des marchés ou sur les bords de route : selon elles, rien n’est fait pour valoriser leur travail. Et pourtant leurs créations font le bonheur des touristes et des polynésiens. Certaines d’entre-elles, vendent des couronnes de fleurs depuis plus de 30 ans.

infos coronavirus

Nouvelle-Zélande : essai d’une application pour détecter le virus avant les symptômes

L'application, appelée "elarm", se connecte aux montres connectées ou aux appareils mobiles qui mesurent les performances sportives et utilise l'intelligence artificielle pour...

Retour sur une année de Covid en Polynésie

L’année dernière à la même période, la Polynésie était confinée. Un mauvais souvenir marquant le début d’une crise sanitaire et économique due à la Covid-19. Des premiers cas au compte-gouttes, puis la flambée, jusqu’au contrôle de l’épidémie depuis fin décembre, le Dr Henri-Pierre Mallet revient avec nous sur cette année difficile.