vendredi 7 août 2020
A VOIR

|

Les jeunes du Pacifique invités à rejoindre la lutte contre les maladies non transmissibles

Publié le

SANTE - La Communauté du Pacifique (CPS) lance l'appel à projet Wake Up ! pour impliquer les jeunes du Pacifique dans la lutte contre les maladies non transmissibles. Les jeunes de 18 à 30 ans ont jusqu'au 31 mai pour constituer une équipe et s'inscrire.

Publié le 06/05/2019 à 9:33 - Mise à jour le 19/06/2019 à 11:22
Lecture 2 minutes

SANTE - La Communauté du Pacifique (CPS) lance l'appel à projet Wake Up ! pour impliquer les jeunes du Pacifique dans la lutte contre les maladies non transmissibles. Les jeunes de 18 à 30 ans ont jusqu'au 31 mai pour constituer une équipe et s'inscrire.

La Communauté du Pacifique (CPS) lance un concours graphique destiné aux jeunes de 18 à 30 ans. Les jeunes sélectionnés bénéficieront d’une formation à l’illustration/ graphisme et auront la chance de créer une bande dessinée en collaboration avec des professionnels de l’infographie.

Depuis 2 ans, la Communauté du Pacifique organise un projet régional, intitulé Wake up !, afin d’impliquer les jeunes dans la lutte contre les maladies non transmissibles (MNT), c’est-à-dire le diabète, les maladies cardiovasculaires, les maladies respiratoires chroniques et les cancers.

Le projet Wake up ! a pour objectif d’impliquer les jeunes générations dans la lutte contre les MNT en leur donnant la possibilité de s’exprimer à travers les médias et les arts.

En 2017, le projet a travaillé avec des groupes de jeunes pour produire des vidéos originales et en 2018 des fresques murales ont été créées pour sensibiliser à la problématique des MNT.

Cette année, les jeunes seront invités à produire des bandes-dessinées afin de diffuser des messages de prévention sur les maladies non transmissibles auprès de leurs communautés.

Les maladies non transmissibles constituent un frein majeur au développement socio économique des États et Territoires insulaires océaniens. Ces pathologies, dont la prévalence est particulièrement élevée dans la région, impactent lourdement le budget des gouvernements et la qualité de vie des populations.

Autrefois réservées aux adultes, les MNT sont aujourd’hui de plus en plus diagnostiquées chez les jeunes. Le tabagisme, l’usage nocif de l’alcool, une mauvaise alimentation (ex. : une alimentation riche en sucre, en sel, en graisses, en aliments transformés et pauvre en fruits et légumes) conjugués à la sédentarité, constituent les principaux facteurs de risque associés aux MNT. Pourtant, actuellement les jeunes ont peu d’occasions pour s’exprimer sur ces thèmes.

Modalités de participation et critères de sélection à consulter ici. Clôture des inscriptions le 31 mai 2019.

Wake Up! est un projet mis en oeuvre par la CPS et financé par le Fonds Pacifique et le ministère des Affaires étrangères et du Commerce australien (DFAT).

La liste des équipes retenues sera rendue publique au plus tard le 30 juin 2019. Les lauréats devront être disponibles pour participer à un atelier de formation, qui se tiendra à Nouméa, en Nouvelle-Calédonie, en août 2019. Cet atelier de trois jours permettra aux jeunes de se familiariser avec le thème des MNT et d’apprendre les techniques de l’illustration.

À l’issue de cette formation, les jeunes seront invités à créer une bande dessinée dans leur pays d’origine avec l’aide d’un professionnel de l’infographie. Pour chaque équipe sélectionnée, la CPS prendra en charge les frais de transport et d’hébergement.

Le projet Wake Up ! expliqué en 5 minutes.

infos coronavirus

Sur les traces de l’empreinte carbone

L’empreinte carbone, on en parle beaucoup, mais de quoi s’agit-il exactement ? Un Polynésien émet en moyenne 3,8 tonnes de CO2 par an. Une empreinte en dessous de la moyenne nationale, mais qui ne vise pour l’instant que nos émissions directes. C’est-à-dire, sans tenir compte de l’acheminement des énergies fossiles. Or, loin de tout, la Polynésie affiche une très forte consommation d’hydrocarbures, notamment pour le transport terrestre, principal émetteur de gaz à effet de serre.

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Sécurité nautique : un week-end en mer sous contrôle

Des opérations de sensibilisation et de contrôle relatives à la sécurité nautique sont organisées ce week-end du 1er et 2 août dans les lagons et au large de Tahiti, Moorea et d’autres îles de Polynésie française.

La Hawaiki Nui va’a 2020 est annulée

Après des mois d'hésitations pour un maintien ou non de la Hawaiki Nui va'a en 2020, Edouard Fritch a annoncé aujourd'hui qu'elle n'aurait finalement pas lieu cette année.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV