lundi 1 mars 2021
A VOIR

|

Les habitants de Raraka se serrent les coudes pour le petit Tearofa

Publié le

Publié le 02/02/2019 à 13:21 - Mise à jour le 02/02/2019 à 13:21
Lecture < 1 min.

Il suffit d’aller à la messe pour voir tous les habitants du village. Les autres se trouvent sur les motu, en attendant la prochaine goélette pour vendre le fruit de leur labeur.
 
A Raraka, tout le monde se connaît. Le village et ses 50 habitants ressemble à une grande famille.
 
« Il suffit que l’un de nous tombe malade pour que tout le monde, sans exception, se lève et tende la main », explique Belina Ebb, une habitante de Raraka.
 
Alors quand un drame frappe l’un d’entre eux, c’est tout le village qui compatit et se rend disponible. Comme c’est le cas avec le petit Tearofa. Victime de malaises de plus en plus fréquents, ce Pa’umotu de 5 ans a été évasané vers Tahiti, et trois jours plus tard vers la France.
 
Le village entier a tout de suite réagi. « J’ai été voir tout le monde, raconte Belina Ebb. Je connais bien cette population et le cœur qu’elle a, et elle va donner sans hésiter. Toutes les familles sans exception ont donné quelque chose pour cette maman. »
 
Malgré de maigres revenus, tout le monde a voulu aider financièrement le petit Tearofa et sa famille. Actuellement s’organise une nouvelle collecte afin d’aider le père à rejoindre son fils.
 

Rédaction web avec André Vohi

infos coronavirus