lundi 15 juillet 2019
A VOIR

|

Les exportations progressent plus vite que les importations

Publié le

Publié le 28/11/2017 à 9:54 - Mise à jour le 28/11/2017 à 9:54
Lecture 3 minutes

Selon l’Ispf, entre octobre 2016 et octobre 2017, les biens de consommation, premiers contributeurs à la croissance des biens destinés aux ménages, progressent de 13 % en valeur en lien avec l’importation d’antennes et réflecteurs d’antennes de tous types et d’appareils récepteurs de télévision.

 Le volume des produits agro-alimentaires croît de 7 % notamment avec les eaux minérales, le riz et les préparations alimentaires diverses. Le nombre de véhicules de tourisme augmente de 97 unités, à 495 véhicules.

La facture énergétique progresse de 22 % pour un volume en hausse de 7 %. Enfin la hausse de la valeur des commandes des entreprises est portée par les dépenses en biens intermédiaires (+ 4 %) dont le volume croît de 30 % avec l’importation de ciments hydrauliques en provenance de Nouvelle Zélande.

Ce mois-ci, deux importations exceptionnelles ont eu lieu : un avion d’une valeur de 1,3 milliard de F.CFP et un bateau remorqueur d’une valeur de 693 millions de F.CFP. En cumul sur dix mois, par rapport à 2016, les biens d’équipement augmentent de 12 % en valeur, notamment dans les domaines de l’aviation et dans une moindre mesure, de la téléphonie.

Les biens intermédiaires progressent de 7 % en valeur et 3 % en volume, en lien avec l’augmentation des ouvrages et matières plastiques et, des machines, appareils et matériels électriques.

La moitié de la hausse de la valeur des produits destinés aux ménages s’explique par la progression du nombre de véhicules de tourisme (+ 42 %) qui atteignent 5 044 unités. Les produits agro-alimentaires augmentent de 5 % en valeur avec les viandes et abats comestibles. Enfin la facture énergétique croît de 34 % pour un volume en hausse de 11 %.

Les recettes des exportations locales portées par la perle de culture brute

Par rapport à octobre 2016, le volume de perles de culture brutes augmente de 40 % avec les commandes du Japon (+ 80 % en volume). Le prix moyen au gramme atteint 575 F.CFP (+ 4 %).

La vanille est le second contributeur à la hausse des recettes des exportations locales ce mois-ci. Elle progresse de 60 % en valeur (notamment avec des commandes de France métropolitaine) pour un volume en recul de 1 %. Le prix moyen au kilo dépasse les 60 000 F.CFP. Le volume de poissons exporté augmente de 1 % pour un prix moyen au kilo stable à 1 260 F.CFP.

En cumul depuis le début de l’année, le volume de perles de culture brutes augmente de 30 % avec les commandes de Hong Kong (+ 56 % en volume). Le prix moyen au gramme diminue cependant de 8 % (552 F.CFP) par rapport à 2016.

La vanille de Tahiti contribue à nouveau à la hausse des recettes des exportations locales et progresse de 75 % grâce à un prix moyen au kilo en hausse de 60 % qui culmine à 54 900 F.CFP. Les recettes de poissons, deuxième produit phare à l’export, progressent de 7 % en lien avec les commandes de thons obèses et de thons jaunes (respectivement + 50 % et + 13 % en valeur), frais et réfrigérés expédiées vers les Etats-Unis et dont le prix moyen au kilo progresse (+ 17 %).
 

Rédaction web avec ISPF

Laissez un commentaire

épidémie de dengue

DOSSIERS DE LA REDACTION

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires

La vidéo incroyable d’une saisie record de drogue sur...

Les gardes-côtes américains ont dévoilé la vidéo d'un coup de filet impressionnant. Le 18 juin dernier, selon CNN, ils ont saisi 18 tonnes de cocaïne et 420 kilos de marijuana sur un sous-marin qui naviguait dans le Pacifique. Une saisie qui voudrait près de 60 milliards de Fcfp.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X