samedi 20 juillet 2019
A VOIR

|

Les élus se veulent “exemplaires et heureux de servir leur population”

Publié le

Publié le 19/09/2018 à 14:14 - Mise à jour le 19/09/2018 à 14:14
Lecture 2 minutes

Le 29e congrès des communes a pris fin ce jeudi à Teva i Uta. Les maires des communes qui adhèrent au syndicat pour la promotion des communes de Polynésie française (SPCPF) y étaient réunis depuis lundi. Les échanges ont porté autour du statut de l’élu.

Les conclusions des tables rondes ont convergé vers un même constat : les tāvana veulent être “exemplaires et heureux de servir leur population”.

Le sujet du statut de l’élu a suscité de nombreuses questions de la part des maires, de leurs adjoints mais aussi des conseillers municipaux. Sylvana Estall, conseillère municipale à Bora Bora depuis deux ans reconnaît : “Nous avons vu tout ce qui concernait les droits et les devoirs des élus. En quatre jours, je suis formée. C’était essentiel…”

Comme elle, Mireille Haoatai, tāvana de Manihi, se retrouve parfois dans le flou pour exercer sa mission. Le congrès des communes lui a permis de s’informer sur son statut et sa fonction. Elle explique : “En tant que maire, ce qu’on veut, c’est faire plaisir à sa population, mais ce n’est pas toujours facile. On ne fait peut-être pas toujours les choses bien… Je pense que nous aurions dû avoir ces quatre jours au début du mandat. Au départ, je ne savais pas comment être un bon maire…”

Les éclairages apportés par le SPCPF seront bénéfiques pour l’édile de Manihi. La maire a demandé à suivre d’autres formations. Elle espère aussi un geste de l’Etat. “Nous avons demandé à être soutenu par l’Etat sur les indemnités. Certains ne sont pas indemnisés donc ils font du travail mais ce n’est pas reconnu…”

Formations, indemnités mais aussi technicité et retraites sont des pistes de travail avec lesquelles Jean-Marie Bockel, sénateur du Haut-Rhin va repartir. Le temps passé en Polynésie lui permettra de nourrir son travail au niveau national sur le statut de l’élu local. “On ne travaille bien que si on est heureux de servir.”

Rédaction web avec Laure Philiber et Mata Ihorai 

Laissez un commentaire

épidémie de dengue

DOSSIERS DE LA REDACTION

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires

Baby Shark version polynésienne

https://www.facebook.com/399255963871718/videos/408281769787870/ Une vidéo publiée jeudi sur Facebook fait le buzz. Des élèves musiciens de Pao pao à Moorea,...

Agression du 14 juillet : le témoignage de la...

La mâchoire fracturée, plusieurs points de suture et 30 jours d'ITT pour l'homme agressé par un ancien légionnaire le 14 juillet à Papeete. L'histoire avait fait le tour des réseaux sociaux, publiée par Steve Hamblin. Nous avons retrouvé la victime. Il raconte :

Te Aito 2019 : les 1055 compétiteurs s’affronteront...

Charley Maitere, membre du comité d’organisation de la Te Aito 2019, était invité en plateau afin de nous parler de la compétition à venir et des dispositifs mis en place autour de ces 2 jours de compétition.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X