jeudi 23 septembre 2021
A VOIR

|

Les élus des îles Sous-le-Vent mobilisés contre l’incivisme

Publié le

Aussitôt dit, aussitôt fait… les élus de la communauté de communes de Hava’i ont réclamé, mardi, le durcissement des mesures du confinement aux îles Sous-le-Vent. Sans attendre, ils ont procédé ce mercredi à un contrôle renforcé aux entrées Est et Ouest de Uturoa. Objectif : réduire le flux de circulation sur les routes.

Publié le 25/08/2021 à 13:14 - Mise à jour le 26/08/2021 à 9:46
Lecture 2 minutes

Aussitôt dit, aussitôt fait… les élus de la communauté de communes de Hava’i ont réclamé, mardi, le durcissement des mesures du confinement aux îles Sous-le-Vent. Sans attendre, ils ont procédé ce mercredi à un contrôle renforcé aux entrées Est et Ouest de Uturoa. Objectif : réduire le flux de circulation sur les routes.

Il fait encore nuit, ce mercredi, et déjà, les contrôles ont commencé à la limite entre Tumaraa et Uturoa. Fini la prévention, place à la répression. Les forces de l’ordre ont pour mission de verbaliser tout manquement aux règles…

“On laissera passer tous les agents qui vont au travail”, indique Cyril Tetuanui, le maire de Tumaraa. “Ils vont présenter leurs justificatifs professionnels. Les usagers qui se rendent chez le médecin, également, pourront passer. Tous ceux qui circulent sans bonne raison: nous leur demandons de rentrer chez eux. Nous passons à la répression” !

“C’est très bien. On aurait déjà dû le faire depuis le début. Au moins, les gens vont peut-être rester un peu chez eux”, déclare Eric, usager. “Quand tu vois, devant le magasin, les gens qui se regroupent pour discuter… non! Là au moins, on va juste faire les courses et on rentre à la maison”.

Sur la côte Est, le scénario est le même : à 6h30 les mouvements sont plus importants. Mutoi et gendarmes sont vigilants, toutes les attestations sont passées au crible…

“Nous avons ramené certaines personnes parce-qu’elles n’avaient pas d’attestation. Nous avons régulé les flux. C’était nécessaire“, précise Thomas Moutame, le maire de Taputapuatea.

Avant même les premières lueurs du jour, pas moins de six procès verbaux ont été établis… Le non-respect des mesures du confinement est constaté. Si le Haut-commissaire répond favorablement à la demande des élus, les mesures du confinement vont être durcies. Les contrôles des déplacements inter-iles seront plus stricts, et les commerces ouvriront en demi journée… Par ce geste, Les autorités veulent réduire les flux encore trop importants en ville…

“Trop de personnes circulent encore sans raison valable, sur l’île de Raiatea. Nous n’allons pas au delà de ce qui est déjà prévu dans l’arrêté du haut-commissaire. Ce contre quoi nous luttons, c’est l’incivisme. Tout simplement”, précise Lana Tetuanui.

Les contrôles sont aléatoires et concernent l’ensemble de Raiatea. La vigilance des autorités se porte également sur les darses et quais  des Iles Sous le Vent.

Rédigé par

Article précédentOffre d’emploi du 25 août
Article suivantTop Classe 3021

infos coronavirus