jeudi 23 septembre 2021
A VOIR

|

Les élèves du Conservatoire se préparent à accueillir le Président de la République

Publié le

Une chorale du Conservatoire artistique de Polynésie française se prépare à chanter dimanche devant le Président de la République.

Publié le 23/07/2021 à 16:26 - Mise à jour le 23/07/2021 à 16:31
Lecture < 1 min.

Une chorale du Conservatoire artistique de Polynésie française se prépare à chanter dimanche devant le Président de la République.

Ils seront une quinzaine à chanter la Marseillaise ce dimanche lorsque le Président Macron déposera une gerbe au Monument aux morts. C’est après leur performance au gala de fin d’année du Conservatoire, que le Pays a sollicité la participation des élèves de la chorale. “Ils sont contents de pouvoir y participer, tout d’abord au nom du Conservatoire. Là il y a plusieurs jeunes qui sont avec nous. On a Tinalei, Natihei, Lylia, Jade Chanfour, énumère le chef de choeur Bruno Demougeot. Et j’ai demandé aussi à d’autres personnes adultes, des chanteurs. On a aussi une chanteuse lyrique qui fait ses études en France, Leila, qui va nous accompagner. Guillaume, Manarii… on ne présente plus tous les chanteurs qui sont derrière. Et donc nous ça nous fait plaisir de pouvoir représenter le Conservatoire pendant un événement tel que ce qu’il va y avoir”.

Impressionnés par la personnalité mais pas pour autant déstabilisés, nos jeunes artistes polynésiens sont plutôt confiants. Ils se disent prêts à l’accueillir. “Ce n’est pas tous les jours qu’on le voit” lance Natihei. “Et on est dans une petite ile perdue dans l’océan donc le fait qu’il vienne nous voir, ça fait plaisir”, renchérit Tinalei.

Leila, chanteuse lyrique, ajoutera, elle aussi du cachet à cette chorale : “Je suis vraiment contente de chanter auprès des jeunes talents de chez nous parce que je les suis de loin. Donc pour moi je gagne vraiment beaucoup à participer avec eux.”

Dimanche, ces chanteurs feront résonner la Marseillaise à la façon polynésienne pour le Président de la République. Deux autres élèves du CAPF préparent un orero qui sera déclamé à l’arrivée du Président à l’aéroport ce samedi après-midi.

Rédigé par

infos coronavirus