dimanche 15 septembre 2019
A VOIR

|

Les élèves de Maupiti découvrent l’internat de Bora Bora

Publié le

À compter de lundi, les pensionnaires de Maupiti vont intégrer l’internat du lycée de Bora Bora. Cette année, ils seront 18 internes à profiter des nouveaux locaux de l’établissement. Un soulagement pour les parents, mais également pour les élèves.

Publié le 17/08/2019 à 16:14 - Mise à jour le 18/08/2019 à 18:01
Lecture 2 minutes

À compter de lundi, les pensionnaires de Maupiti vont intégrer l’internat du lycée de Bora Bora. Cette année, ils seront 18 internes à profiter des nouveaux locaux de l’établissement. Un soulagement pour les parents, mais également pour les élèves.

Les parents des futurs internes ont fait le déplacement depuis Maupiti pour la journée de découverte et d’installation à l’internat de Bora Bora. Les bâtiments et les chambres pouvant accueillir jusqu’à quatre élèves ont bien été aménagés. Mobilier, coin nuit et espace détente : tout a été pensé pour accueillir au mieux les adolescents. “Ils ont de nouveaux boxes, de nouveaux matériels… Ils sont plus gâtés cette année. On a acheté des oreillers et des draps pour nos enfants. Et ils ont une salle de séjour avec des tables de ping-pong et une salle informatique” explique Timi Mataihau, représentant de l’Association des parents d’élèves (APE) de Bora Bora.

(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)
(Crédit photo: Tahiti Nui Télévision)

Les parents étaient donc ravis. “Ils ont vraiment de la chance. Ils ont un lit, un bureau pour étudier, un placard…” nous dit l’eux.“Là, on est vraiment sûrs que nos enfants seront bien ici. On constate que tout est en ordre à l’internat. Je pense qu’ils s’occuperont bien de nos enfants” ajoute un autre parent d’élève.

(Crédit photo : Tahiti Nui télévision)

Sur le site, deux bâtiments à deux niveaux sont destinés à héberger les internes. Avec une capacité d’accueil totale de 45 personnes, les 18 élèves de Maupiti seront les premiers occupants. “On n’est pas beaucoup, donc ça fait de la place. On est content, on s’attendait à des dortoirs et pas à avoir une chambre” confie une nouvelle interne.

Les élèves prennent petit à petit leurs marques et devront se débrouiller sans leurs parents. Dans l’établissement, l’association des parents d’élèves de Bora Bora assurera le suivi de ces adolescents.

DOSSIERS DE LA REDACTION

Le drame des violences conjugales en Polynésie française

La secrétaire d’État Marlène Schiappa a annoncé mettre en place un Grenelle spécifique aux territoires d’outre-mer le 25 novembre. Quel est le constat de cette violence en Polynésie et quelles sont les aides dont bénéficient les victimes ?

Ligue 1 Football : le point sur les grands changements avant la reprise

En football, après 2 longs mois d’arrêt, les footballeurs de ligue 1 reprennent petit à petit le chemin des terrains. L’occasion pour nous de faire le point sur les grands chantiers de l’intersaison avec en ligne de mire le mercato hivernal.

Les dangers des réseaux sociaux

Internet et les réseaux sociaux sont-ils des pièges dont les premières victimes sont les adolescents ? La question est plus que jamais d’actualité. En Polynésie, on n’échappe pas à l’utilisation intensive du Web qui peut parfois mener à des dérives. Pour éviter les pièges, la gendarmerie met régulièrement en place des actions. Les professionnels de santé se sont aussi saisis de cette problématique.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires

Puunui : trop de maisons, pas assez d’eau

Sur les hauteurs de Puunui, la pression de l’eau ne cesse de diminuer. En plus de la sécheresse, depuis 18 ans, le nombre d’habitations implantées sur ce domaine agricole, a explosé.

Un dernier hommage au brigadier Loïc Ly Sao

Vive émotion ce matin au commissariat de Papeete. L’ensemble du personnel de la DSP s’est réuni pour un dernier au-revoir à Loïc Ly Sao, leur collègue décédé dans un accident de VTT, dimanche dernier au Pic Vert.

catégories populaires