jeudi 26 mai 2022
A VOIR

|

“École en santé” : un label qualité proposé aux écoles

Publié le

Sur le Fenua, 38 écoles sont en cours de labellisation “Ecoles en santé”. Réunis dans un colloque animé par le docteur Philippe Biarez, le monde de l’enseignement et de la santé a fait un point sur cette initiative.

Publié le 03/05/2022 à 16:56 - Mise à jour le 03/05/2022 à 17:55
Lecture 2 minutes

Sur le Fenua, 38 écoles sont en cours de labellisation “Ecoles en santé”. Réunis dans un colloque animé par le docteur Philippe Biarez, le monde de l’enseignement et de la santé a fait un point sur cette initiative.

La pandémie nous a prouvé que l’école est un vrai lieu de socialisation.” Selon Thierry Delmas, directeur de cabinet de la ministre de l’Education, l’école doit être un espace de sensibilisation. Avec le docteur Philippe Biarez, il a co-animé un colloque qui a réuni le monde de l’enseignement et les pouvoirs publics ce mardi.

Au cœur des discussions, la promotion de la santé par l’école : le label “École en santé”. Suite à des tests mis en place depuis 2017, le ministère de l’Education cherche à généraliser le programme. “Dans les écoles test, on a observé une évolution sur le comportement et l’état physique des jeunes ”, rappelle-t-il.

Les deux ministères cherchent à réduire les comportements à risque que l’on observe chez beaucoup de jeunes du Fenua. Chez les 13-17 ans, 26 % déclarent avoir déjà consommé du tabac quand 20 % d’entre eux sont en situation d’obésité. Au-delà de sensibiliser les élèves, le projet cherche à les rendre acteurs de leur santé. Ainsi, ils pourront être abordés dès la primaire pour responsabiliser les enfants.

“La santé c’est aussi être bien dans sa tête”

Docteur Philippe Biarez,

Le dispositif répond à une recommandation de l’Unesco et de l’OMS. Selon la définition proposée par les deux organismes, une école en santé “envisage la “santé” comme un bien-être physique, social et affectif “ et “ s’efforce de veiller à ce que la santé soit présente dans tous les aspects de la vie scolaire et communautaire. ” Pour obtenir le label, les écoles doivent agir pour améliorer leurs pratiques sur 10 thématiques différentes : l’alimentation, les activités physiques, l’hygiène corporelle ; le rythme de vie ; le tabac ; le tri des déchets ; le vivre-ensemble ; l’accès au soin et le patrimoine culturel.

Les écoles qui en font le choix de demander le label doivent d’abord créer un comité de santé composé d’enseignants, d’élèves, de parents d’élèves et d’autres membres de la communauté. Il leur faut ensuite mettre en place des mesures sur les 10 thématiques de manière durable. Pour ce faire, elles peuvent être accompagnées au secteur de la santé, considéré comme un partenaire à part entière du projet selon la direction de la Santé, ainsi que par le ministère de l’Education.

infos coronavirus