samedi 19 septembre 2020
A VOIR

|

Les écoles de Tahiti et Moorea se préparent à la reprise

Publié le

Les établissements scolaires de Tahiti et Moorea se préparent à une reprise des cours. Beaucoup étaient ouverts, ce matin, pour un grand nettoyage. Les maires, eux, ont évoqué la question des modalité de cette reprise au Haut commissariat cet après midi.

Publié le 24/04/2020 à 16:45 - Mise à jour le 24/04/2020 à 17:58
Lecture 3 minutes

Les établissements scolaires de Tahiti et Moorea se préparent à une reprise des cours. Beaucoup étaient ouverts, ce matin, pour un grand nettoyage. Les maires, eux, ont évoqué la question des modalité de cette reprise au Haut commissariat cet après midi.

Le confinement ne devrait pas se prolonger au-delà du 29 avril, et la reprise de l’école, elle, pourrait avoir lieu la semaine d’après. Les agents communaux remettent donc les établissements en état et les approvisionnent en produits de désinfection.

Ce vendredi matin, de nombreux établissements scolaires étaient ouverts à Arue et Mahina. Au sein des écoles Ahutoru, Hitimahana, Nuutere ou encore Amatahiapo, les agents nettoyaient la cour et les classes en vue d’une possible reprise. Philip Schyle, le maire de Arue a indiqué que durant le confinement, les établissement ont régulièrement été nettoyés.

À Mahina, des stocks de matériel de désinfection (savon, chlore, mouchoirs, gel hydro-alcoolique…) ont été constitués. Ils sont répartis dans les 8 écoles de la commune -qui compte un peu plus de 1 400 élèves- et seront déposés dans chaque école à partir de la semaine prochaine. « 26 agents ont commencé à nettoyer les écoles, les classes, le jardin etc. On se prépare à la prochaine rentrée scolaire. Normalement, c’est pour bientôt » explique Emilie Ti-Paon, secrétaire du maire de Mahina.

« Aujourd’hui, on a décidé de rappeler toutes les taties… qui travaillent dans les écoles de revenir, de manière à préparer au cas où l’annonce effective de la rentrée serait arrêtée par le gouvernement et le Haussariat (…) Les gestes barrières sont déjà connus par le personnel communal. (…) ) À la commune de Mahina, on se tient prêt à accueillir tous les enfants avec toutes les sécurités qui s’imposent » nous dit Damas Teuira, maire de Mahina.

Les propositions de calendrier qui auraient été formulées au niveau des services de l’éducation font état d’une réouverture des établissements le 30 avril, mais uniquement pour le nettoyage.

L’ouverture au personnel enseignant pourrait lui avoir lieu le 4 mai et les élèves pourraient retrouver le chemin de l’école à partir du 4 ou du 5 mai. Ces dates ainsi que les modalités sont en discussion. En effet, cet après-midi, les élus se sont mis d’accord sur les modalités de reprise aux îles du Vent avec le président du Pays, Edouard Fritch, le Haut-commissaire, Dominique Sorain, et la ministre de l’Éducation, Christelle Lehartel.

Mais à peine de retour à l’école, les enfants se retrouveront à nouveau en congés puisque les prochaines vacances scolaires débutent le 16 mai pour une semaine. On ignore encore pour le moment si ces vacances seront maintenues…

Des communications officielles doivent avoir lieu en début de semaine prochaine, informe la Présidence.

Pour rappel, l’allègement du confinement dans les archipels hors les îles du Vent s’est traduit par une reprise progressive dans les établissements scolaires. Les premiers constats font état d’un bon respect des gestes barrières dans les écoles et les collèges chargés d’accueillir 50% des effectifs habituels.

infos coronavirus

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Partie de pêche au haura à Arutua

Aux Tuamotu, lors des traversées pour rejoindre l’île voisine, les capitaines de bateaux en profitent pour lancer des leurres et tenter ainsi d’attraper des espadons. Et quand, par chance, le poisson mord à l’hameçon, c’est un véritable combat qui commence et qui peut durer jusqu’à 2 heures.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV