jeudi 6 mai 2021
A VOIR

|

Les écoles de Faa’a se préparent à évacuer en cas de tsunami

Publié le

Publié le 27/10/2018 à 13:59 - Mise à jour le 27/10/2018 à 13:59
Lecture < 1 min.

Car le risque n’est pas nul, il est important de se préparer à l’arrivée d’un tsunami un jour en Polynésie. « L’idée était de faire en sorte que dès que les écoles sont alertées, qu’elles puissent prendre les dispositions pour mettre tous les élèves en sécurité. (…) La première chose à faire est de mettre tous les enfants dans les étages pour éviter les bousculades et problèmes de circulation liés à l’affolement quand il y a une alerte au tsunami » explique Pascal Grand, chef du service éducation de la commune de Faa’a.

Et au cas où la vague serait plus importante, il faudrait mettre en place des structures spéciales. La priorité, pour Pascal Grand, est la mise en route d’« un chemin bétonné afin que les élèves puissent monter plus facilement vers le lieu d’évacuation et de rassemblement qui est la cuisine centrale de Faa’a ».

Une fois l’exercice d’évacuation terminée, Myriam Cadousteau, directrice de l’école maternelle Heiri, assure que le personnel de l’établissement est prêt : « Nous en sommes déjà au troisième exercice concernant les tsunamis (…) L‘exercice s’est très bien déroulé, dans le calme. On a évacué en cinq minutes. C’est un temps honorable pour des petits de maternelle mais qui reste perfectible. On a évacué sur le plateau de l’école de Piafau ». Une alternative à la cuisine centrale de Faa’a, haut placé, dont le chemin pentu peut être difficile pour les enfants.

 

Rédaction web avec Sam Teinaore

infos coronavirus