jeudi 13 août 2020
A VOIR

|

Les Croisière de luxe Silversea bientôt à Tahiti ?

Publié le

Publié le 18/07/2016 à 8:39 - Mise à jour le 18/07/2016 à 8:39
Lecture 2 minutes

Le ministre du Tourisme, Jean-Christophe Bouissou, accompagné du président du conseil d’administration de Tahiti Tourisme et d’Air Tahiti Nui, Michel Monvoisin, a reçu mardi à Paris, Manfredi Lefebvre D’Ovidio, le président de la compagnie de croisière de luxe Silversea. Au centre des discussions : le développement des activités de la société en Polynésie française.
 
Cette rencontre, inscrite dans la volonté du gouvernement de développer le secteur de la croisière en Polynésie, faisait suite à l’entretien que le ministre avait eu avec l’homme d’affaire en mars dernier, en Floride, lors de la réunion Cruise shipping de Miami.
 
Manfredi Lefebvre D’Ovidio avait alors fait part à Jean-Christophe Bouissou de son intérêt pour la destination et de son intention d’y implanter un bateau de croisière de luxe, d’une capacité de 400 passagers, adapté à la Polynésie française.
 
Les discussions engagées mardi matin ont permis de confirmer la volonté commune du Pays et de Silversea de travailler ensemble et d’avancer rapidement sur ce projet. Le ministre a assuré le président de Silversea du soutien du gouvernement, qui s’opèrerait notamment par le biais d’aides aux aménagements nécessaires à l’accostage du navire dans les îles polynésiennes qui seraient incluses dans les circuits proposés par la compagnie.
 
En attendant la livraison du bateau, dont le délai de construction avoisinerait trois ans, Silversea pourrait en affréter un autre en Polynésie française, de manière temporaire, pour démarrer ses activités.
 
Le Pays rappelle qu’après avoir connu une forte croissance ces deux dernières années pour atteindre un premier pallier de plus de 650 escales par an en 2014, l’objectif est aujourd’hui de consolider cette position, pour pouvoir reprendre un nouveau cycle de croissance dès 2017, en visant 800 à 900 escales par an, réparties sur l’ensemble des cinq archipels.
 

Rédaction web avec communiqué

 
 

infos coronavirus

Sur les traces de l’empreinte carbone

L’empreinte carbone, on en parle beaucoup, mais de quoi s’agit-il exactement ? Un Polynésien émet en moyenne 3,8 tonnes de CO2 par an. Une empreinte en dessous de la moyenne nationale, mais qui ne vise pour l’instant que nos émissions directes. C’est-à-dire, sans tenir compte de l’acheminement des énergies fossiles. Or, loin de tout, la Polynésie affiche une très forte consommation d’hydrocarbures, notamment pour le transport terrestre, principal émetteur de gaz à effet de serre.

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Covid-19 : plusieurs dizaines de nouveaux cas en Polynésie

Depuis l'annonce d'un cas confirmé au restaurant Piment rouge et la multiplication des tests, les médias attendaient une communication officielle. Aucun communiqué...

Covid-19 : le ministre des Outre-mer fait le point...

À la demande de Sébastien Lecornu, ministre des Outre-mer, celui-ci et les membres de son cabinet, ont tenu une visio-conférence ce matin qui a réuni Dominique Sorain, Haut-commissaire de la République, Edouard Fritch, Président de la Polynésie française et Teva Rohfritsch, Vice-Président.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV