vendredi 12 août 2022
A VOIR

|

Les contrôles routiers renforcés pendant les vacances scolaires

Publié le

Pour lutter contre l’insécurité routière, les forces de l'ordre, la gendarmerie et les mutoi, ont renforcé leurs opérations de contrôles durant les vacances scolaires, dans tous les archipels de Polynésie. Un dispositif de mobilisation mis en place depuis le début du mois de juillet.

Publié le 30/07/2022 à 11:58 - Mise à jour le 30/07/2022 à 12:05
Lecture 3 minutes

Pour lutter contre l’insécurité routière, les forces de l'ordre, la gendarmerie et les mutoi, ont renforcé leurs opérations de contrôles durant les vacances scolaires, dans tous les archipels de Polynésie. Un dispositif de mobilisation mis en place depuis le début du mois de juillet.

Le nombre croissant d’infractions au code de la route témoigne d’un relâchement des comportements qui n’est pas tolérable indique le haut-commissariat, qui a appelé à de nombreuses reprises les conducteurs à un comportement responsable et prudent, soulignant la nécessité de redoubler d’attention pour une conduite sûre, sereine et respectueuse des autres sur la route.

Depuis début juillet, des postes de contrôles ont ainsi été mis en place par les brigades de police et par les compagnies de gendarmerie, en coordination avec les mutoi, pour des opérations conjointes permettant un contrôle renforcé de certains secteurs comme à Faa’a, à Arue et dans les îles. La Direction Territoriale de la Police Nationale (DTPN) a également organisé des contrôles d’initiative, notamment à Papeete et Pirae.

Durant tout ce week-end, des contrôles routiers coordonnées et organisés par les forces de Police nationale et municipale et de la gendarmerie seront présentes sur l’ensemble de la Polynésie dans le cadre de la lutte contre les infractions au code de la route.

Pour rappel, depuis le début de l’année 2022, 17 personnes ont perdu la vie sur les routes du fenua dont 11 étaient en deux-roues. La progression des comportements dangereux (alcool/stupéfiants notamment…) est à l’origine de près de 3/4 des accidents mortels.

La directrice de cabinet du haut-commissaire, Emilia Havez, rappelle que la sécurité routière reste une préoccupation constante des acteurs de l’État et invite tous les usagers de la route à faire preuve de la plus grande vigilance.

Smartphone au volant, dépassement par la droite, vitesse excessive, absence du port du casque, rodéos urbains, sont ces gestes d’incivilités quotidiens qui augmentent les risques d’accidents.

infos coronavirus