samedi 23 janvier 2021
A VOIR

|

Les bénévoles et petites mains qui ont œuvré durant la crise sanitaire, célébrés

Publié le

C'est une initiative nationale relayée au fenua par le Haut-commissariat : un concours est lancé pour récompenser ceux qui se sont investis dans une cause solidaire en 2020. Les acteurs de l'entraide durant la crise sanitaire sont plus particulièrement ciblés...

Publié le 10/01/2021 à 11:54 - Mise à jour le 11/01/2021 à 18:52
Lecture 2 minutes

C'est une initiative nationale relayée au fenua par le Haut-commissariat : un concours est lancé pour récompenser ceux qui se sont investis dans une cause solidaire en 2020. Les acteurs de l'entraide durant la crise sanitaire sont plus particulièrement ciblés...

Ils sont réservistes, bénévoles, citoyens, et s’engagent au service d’une cause ou de personnes. Durant la période de crise sanitaire, ils ont prêté main forte aux plus vulnérables. L’Etat souhaite mettre en avant ces jeunes qui se sont rendus utiles depuis mars dernier. Ceux qui ont fait les courses des personnes âgées, les couturières de l’ombre qui ont réalisé des masques pour leurs voisins, ou encore les étudiants à l’origine de la mise en place d’une épicerie solidaire pour leurs camarades…

« Ce sont, toutes et tous, nos Prodiges de la République », indique le Haut-commissariat, et « il est temps de leur dire merci ».

Crédit photo : Haut-commissariat de la République en Polynésie Française

Ainsi, dans chaque département et collectivité, des Prodiges de moins de 30 ans (sauf exception) seront désignés par un jury où la parité sera respectée, puis récompensés. Chaque région désignera, par ailleurs, un ou une Prodige qui bénéficiera d’un chèque de 500 euros (60000 Fcfp), au cours d’une cérémonie présidée par la ministre au ministère de l’Intérieur. Cette somme sera à reverser à l’association locale de son choix afin de créer ce cercle vertueux de la citoyenneté.

Crédit photo Haut-commissariat de la République en Polynésie française

Vous pouvez proposer votre prodige sur prodigesdelarepublique.fr. Chacun peut y inscrire ou parrainer un prodige.

infos coronavirus