mercredi 12 mai 2021
A VOIR

|

Les associations polynésiennes seront éligibles au Fonds de développement de la vie associative

Publié le

Publié le 26/03/2018 à 9:36 - Mise à jour le 26/03/2018 à 9:36
Lecture < 1 min.

Avec la suppression de la réserve parlementaire, les associations polynésiennes se retrouvent, aujourd’hui, en grande difficulté.

De ce fait, Nicole Sanquer, députée de la Polynésie française à l’Assemblée nationale, soulignant que le fonds de développement de la vie associative (FDVA) serait « la compensation parfaite à ce manque de subventions pour mener à bien les projets associatifs de notre Fenua », a souhaité savoir si le Gouvernement entendait rendre éligible les associations de la Polynésie française à ce fonds, « afin que l’égalité réelle entre les territoires d’outre-mer soit respectée ».
 
En effet, la députée souligne le fait que, dans la circulaire traitant du FDVA, le fonds est applicable en Métropole et dans les départements d’outre-mer, mais ne mentionne pas les collectivités d’outre-mer, comme la Polynésie française.
 
Le ministre de l’éducation nationale a finalement adressé une réponse satisfaisante à Nicole Sanquer, s’engageant à ce que ces amendements intègrent l’éligibilité des associations polynésiennes dans le dispositif.
 
Les associations de la Polynésie française resteront donc éligibles au fonds de développement de la vie associative.

Rédaction web

infos coronavirus