vendredi 10 juillet 2020
A VOIR

|

Leptospirose, dengue : augmentation des cas

Publié le

Publié le 10/06/2015 à 14:35 - Mise à jour le 10/06/2015 à 14:35
Lecture 2 minutes

Dans le dernier bulletin de veille sanitaire, les autorités mettent en garde contre l’augmentation des cas de leptospirose. 19 cas ont été recensés en 4 semaines. 
Pour rappel, la leptospirose est une maladie grave, parfois mortelle, causée par des bactéries (leptospires) pouvant pénétrer dans le corps lors de contacts de la peau avec la boue ou de l’eau sale, souillée par les urines d’animaux (rats, cochons, vaches, chiens, …).
 

Quelques conseils pour se protéger de la leptospirose
> Respecter des règles d’hygiène basiques : 

  • Après toutes activités, lavez vous à l’eau du robinet et au savon.
  • Lavez les fruits à l’eau du robinet avant de les manger.
  • Ne consommez pas  les légumes ou les fruits déjà entamés, qu’ils soient dans l’arbre ou tombés au sol.
  • Pour l’entretien des animaux domestiques et d’élevage ou tout travaux manuels, portez des éléments de protection individuelle (gants, chaussures étanches et anti-percement, vêtements de protection en bon état).
  • Ne manipulez pas l’eau de pluie à mains nues
  • Ne mangez et ne buvez pas dans les logements des animaux.
  • En cas de projection d’eau dans les yeux, rincez abondamment à l’eau du robinet.
  • Désinfectez et protégez les plaies par des pansements étanches.

> Vous pouvez vous faire vacciner contre la leptospirose si vous pratiquez une activité à risque. Renseignez vous auprès de votre médecin.  

> Evitez d’entrer en contact avec un animal sauvage

Nombre des de leptospirose déclarés en Pf en 2015, par semaine et par localisation géographique

Par ailleurs, les cas de dengue sont également en augmentation. 24 cas ont été confirmés la semaine dernière. En mai, 19 hospitalisations ont eu lieu dont 6 cas graves. 
Selon le dernier bulletin de veille sanitaire,
•80% des cas sont sur Tahiti, les 5 archipels sont touchés;
70% des malades sont des enfants de moins de 15 ans.
Il est rappelé à la population de veiller à protéger les enfants contre les piqûres de moustiques, de nettoyer les jardins et d’éliminer les gîtes autour des habitations. 

Nombre de cas positifs de dengue par semaine, Pf, 2013-2015

Consultez le dernier bulletin de veille sanitaire en intégralité ici :

infos coronavirus

Sur les traces de l’empreinte carbone

L’empreinte carbone, on en parle beaucoup, mais de quoi s’agit-il exactement ? Un Polynésien émet en moyenne 3,8 tonnes de CO2 par an. Une empreinte en dessous de la moyenne nationale, mais qui ne vise pour l’instant que nos émissions directes. C’est-à-dire, sans tenir compte de l’acheminement des énergies fossiles. Or, loin de tout, la Polynésie affiche une très forte consommation d’hydrocarbures, notamment pour le transport terrestre, principal émetteur de gaz à effet de serre.

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV