jeudi 22 octobre 2020
A VOIR

|

L’élection de Miss Tahiti 2020 finalement annulée

Publié le

Après avoir annoncé son report fin mars, le comité Miss Tahiti vient d'annoncer l'annulation de l'élection de Miss Tahiti 2020.

Publié le 27/06/2020 à 9:00 - Mise à jour le 27/06/2020 à 14:51
Lecture < 1 min.

Après avoir annoncé son report fin mars, le comité Miss Tahiti vient d'annoncer l'annulation de l'élection de Miss Tahiti 2020.

Matahari Bousquet, Miss Tahiti 2019, gardera sa couronne et ses fonctions une année de plus. En effet, selon une information de nos confrères de Radio 1, il n’y aura pas d’élection de reine de beauté en 2020, en raison du Covid-19.

« On devait la repousser fin septembre, mais au vu des dernières annonces du gouvernement, on a trouvé que c’était plus judicieux et plus ‘safe’ de ne pas organiser l’élection de Miss Tahiti cette année car on a un peu peur qu’il y ait une deuxième vague. Donc organiser une élection de Miss Tahiti sans public ou avec moins de public, ce n’est pas comme ça qu’on souhaitait fêter les 60 ans de Miss Tahiti cette année » a indiqué Leiana Faugerat, directrice du comité Miss Tahiti.

Si l’élection de Miss France 2021 qui fêtera les 100 ans du concours, a bien été maintenue en décembre en métropole, afin que Tahiti y soit quand même représentée, Leiana Faugerat serait en discussion avec le comité de Miss France afin de voir si l’une des dauphines de Matahari Bousquet pourrait se présenter. À défaut, Tahiti pourrait ne pas être représentée cette année à l’élection.

infos coronavirus

Les programmes des vols internationaux d’octobre 2020 à mars 2021

Les compagnies aériennes internationales desservant la Polynésie française ont déposé, pour approbation, leurs programmes de vols pour la saison IATA Hiver 2020-2021, courant du 25 octobre 2020 au 27 mars 2021. Ces programmes de vols s’inscrivent dans le contexte de la pandémie mondiale de la Covid-19.

Covid-19 : quels protocoles sanitaires pour les infirmiers libéraux à Raiatea ?

Plusieurs corps de métiers sont directement exposés à la Covid-19. Parmi eux, les infirmiers libéraux. À Raiatea, ils sont cinq à exercer cette profession. Depuis le mois de mars, leurs visites à domicile sont soumises à un protocole très rigoureux, afin de les protéger, ainsi que leurs patients.