fbpx
lundi 18 novembre 2019
A VOIR

|

L’Église adventiste lance sa web TV

Publié le

La première web TV religieuse fait son arrivée au fenua. Présente à la radio et sur les réseaux sociaux, l’Eglise adventiste annonce le lancement, ce mardi, de Hope Channel Polynésie. Elle rejoint ainsi le réseau mondial de la "télévision de l’espoir".

Publié le 21/10/2019 à 16:29 - Mise à jour le 21/10/2019 à 16:45
Lecture < 1 min.

La première web TV religieuse fait son arrivée au fenua. Présente à la radio et sur les réseaux sociaux, l’Eglise adventiste annonce le lancement, ce mardi, de Hope Channel Polynésie. Elle rejoint ainsi le réseau mondial de la "télévision de l’espoir".

Leurs voix ne sont pas étrangères aux auditeurs polynésiens. Les adventistes du 7e jour diffusent sur les ondes depuis 20 ans déjà. Si leurs classes bibliques sont suivies par quelques milliers de fidèles, la web TV doit permettre de toucher un public encore plus large.

“Le nombre de téléspectateurs, par rapport à la télévision, stagne. Et le nombre de personnes connectées est en train d’augmenter. Donc nous avons opté pour le lancement de la web TV plutôt qu’une télé normale”, explique Gilles Tefaaroa, le directeur du centre média adventiste.

Stratégique en termes d’audience, Hope Channel ne cache pas son ambition en termes de contenu. Actualité religieuse, mais aussi sociale : la web TV vise 50% de production locale. Un défi de taille pour la petite équipe de cinq employés.

“Ça fait deux-trois ans que nous tournons dans les îles pour produire localement, poursuit Gilles. Ce n’est pas facile, il faut une bonne équipe. Nous sommes limités par rapport au personnel mais nous avons quand même des productions locales. Nous allons continuer à alimenter nos productions locales, mais ce n’est pas suffisant. Nous pensons diffuser également des productions de l’étranger, de France, du Canada, pour combler un peu la programmation.”

Les adventistes peuvent compter sur l’aide des bénévoles et la générosité de leurs membres.

Des séjours thérapeutiques pour jeunes en difficulté

Depuis trois ans, le nombre de délits commis par des mineurs au fenua est en baisse. Afin de lutter contre la récidive, les adolescents sont pris en charge par la direction territoriale de la protection judiciaire de la jeunesse. Celle-ci agit sur trois leviers : la famille, l’insertion et la santé. Sur ce dernier volet, trois séjours thérapeutiques ont été organisés cette année. Le dernier vient de se terminer à la Presqu’île.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Un partenariat entre l’association Patutiki et l’École française de...

L’association Patutiki souhaite ouvrir une formation professionnelle au tatouage marquisien. Et pour qu’elle soit qualifiante et reconnue, le président de l’association est allé à Créteil, en banlieue parisienne, pour nouer un partenariat avec l’École Française de Tatouage, le seul établissement qui délivre un diplôme reconnu par l’État.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X