mardi 15 octobre 2019
A VOIR

|

L’EGAT étrillé par la Chambre Territoriale des Comptes

Publié le

Publié le 27/02/2018 à 12:05 - Mise à jour le 27/02/2018 à 12:05
Lecture 2 minutes

La CTC s’est penchée sur la gestion, jugée « désastreuse », de l’EGAT de 2010 à aujourd’hui.
 
Un établissement public qui gère notamment le domaine d’Atimaono (dont le golf) mais aussi le domaine du motu Ovini dont dépend le musée Gauguin. Mais une structure, selon la Chambre, privée « de toute stratégie de développement ».
 
« En dépit des déclarations d’intention des présidents du conseil d’administration comme des directeurs, aucun plan stratégique de développement n’a été élaboré et validé. L’examen de l’activité et des décisions de gestion montrent au contraire que des projets parcellaires ont été engagés, voire financés puis in fine abandonnés, générant ainsi un réel gaspillage d’argent public », écrivent les magistrats financiers.
 
 « L’EGAT n’exerce pas l’activité d’aménagement et de développement pour laquelle il a été créé », ajoutent-ils, et concentre son activité sur le golf d’Atimaono dont la fréquentation est en « forte baisse ».
 
Pour ce qui est du musée Gauguin, fermé au public en 2013, le site est aujourd’hui « dépourvu de projet défini et sans programme d’entretien ni gardiennage ». Une situation qui aboutit à l’aggravation de son « délabrement ».
 
La CTC constate également des « graves dysfonctionnements » dans la gestion des lots agricoles à Atimaono. Et en premier lieu, « la méconnaissance des conditions d’occupation des lots, l’absence de tout suivi des créances et par conséquent une perte financière pour l’établissement ».
 
Et la gestion en interne de l’établissement lui-même est sujette à caution.  La CTC émet ainsi « une opinion négative sur la sincérité budgétaire » de la structure qui ne tient « pas de comptabilité d’engagement pour l’ensemble de ses achats de biens et services ». Elle « s’étonne » d’ailleurs « de l’absence de réaction du conseil d’administration ».
 
« L’encadrement du personnel et des prestataires de service est très insuffisant : il n’existe pas de planning ni de gestion du temps de travail du personnel, les cadres n’opèrent aucun contrôle de l’activité ». Bref, « les actes élémentaires de la gestion d’un établissement ne sont pas maitrisés », selon la CTC.
 
Après ces vives critiques, la Chambre préconise, comme à l’accoutumée, diverses mesures pour remédier à la situation. Comme « définir des objectifs stratégiques d’aménagement et de développement » ou « mettre en conformité les moyens de l’établissement avec les missions définies par les objectifs stratégiques ». Mais elle propose aussi d’entamer « une réflexion sur la pérennité de l’établissement lui-même ».
 

J-B. C. 

Consultez le rapport en cliquant ICI

La filière crevette veut faire décoller sa production

Dans le cadre de la fête de la science, l'Ifremer organise sa journée porte ouverte samedi à Vairao de 8h30 à 15 heures. Maintenant que l'institut a cédé ses droits sur la souche de la crevette bleue au pays, la filière en plein développement, ambitionne de doubler, voire de tripler sa production, face à une demande en hausse.

Quelles actions pour prévenir l’illettrisme en Polynésie ?

Facteur de décrochage scolaire, l’illettrisme fait l’objet d’une attention particulière des pouvoirs publics. Boîte à livre, ateliers lectures, ou remise à niveau : quelles actions sont déployées pour prévenir ce handicap ?

La petite fourmi de feu : un désastre écologique

Elle est l’une des 100 espèces les plus envahissantes au monde : la petite fourmi de feu ou fourmi électrique dévaste tout sur son passage. Originaire d’Amérique centrale et du sud, elle a été signalée pour la première fois en 2004 à Mahina. Elle est présente aujourd’hui à Tahiti, Moorea, Rurutu, Huahine ou encore à Bora Bora... Le dossier de la rédaction :

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires

Turama vous éclaire sur le démarchage à domicile

L’enquête Fetii Fenua vient de démarrer. Initiée par l’Institut de la Statistique, elle doit permettre de mieux connaître les mouvements de population en Polynésie et leurs besoins. Des enquêteurs viendront vous rendre visite. Comment les différencier des démarcheurs ? Nous répondons à cette question avec notre invité Raiarii Tama, chargé de communication de la Direction générale des Affaires Economiques (DGAE).

Tautira : un ahima’a géant pour 2600 convives

Plus de 2600 femmes protestantes se sont réunis samedi à Tautira pour donner leur analyse spirituelle de l’amour. Pour l’occasion, la paroisse de Tautira a préparé un four tahitien exceptionnel.

Moloka’i Hoe : la préparation des juniors d’EDT Va’a

La grande course hawaiienne Moloka’i Hoe aura lieu ce dimanche. Sur le départ, on retrouvera l’équipe junior d’EDT Va’a, qui signe sa première participation.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X