dimanche 7 mars 2021
A VOIR

|

L’école Urari’i Manu fermée pour vétusté

Publié le

Publié le 07/08/2016 à 15:39 - Mise à jour le 07/08/2016 à 15:39
Lecture 2 minutes

Située en bord de mer, l’école maternelle Urari’i Manu a subi durant une trentaine d’années l’air corrosif de l’océan Pacifique. Si le cadre était idéal pour l’apprentissage et le développement des touts petits, il l’était nettement moins pour les infrastructures. Rouille, peintures désagrégées, béton ne tenant que grâce au ferraillage, autant d’éléments qui ont poussé la commission de sécurité à émettre un avis défavorable quant à l’ouverture de l’école pour la rentrée 2016.

La fermeture de l’école, décidée par le premier magistrat de la commune, Vetea Avaemai a suscité une réorganisation qui n’est pas sans rappeler les chaises musicales. Suivez le guide… Tout d’abord les 147 élèves qui étaient attendus pour faire leur premier pas en école maternelle feront leur rentrée dans l’école primaire voisine, l’école Mamu. Trois salles de classe ayant été préparées pendant les vacances scolaires. Pour cela, il a fallu transférer deux classes de CM2 de l’école Mamu, au centre du patrimoine de la commune dans  la salle de la bibliothèque, transformée pour l’occasion en salle de classe.

Pour Elina Taputu, directrice de l’école Mamu, malgré le chamboulement occasionné, il ne devrait pas y avoir de problèmes. « Nous avions anticipé. L’organisation par rapport à l’accueil des enfants, au repas et au transport, tout a été réfléchi et des solutions apportées. Les enfants seront accueillis dans les meilleures conditions possibles. »

Si pour cette année, la commune a trouvé une solution, ce n’est que  provisoire, car selon le maire de Papenoo, « nous avons un projet avec  le Territoire qui est de transférer l’école Urari’i manu côté montagne. »
 

Rédaction web avec Thomas Chabrol et Vanille Cornu

infos coronavirus