fbpx
samedi 25 janvier 2020
A VOIR

|

Le transport scolaire à la Presqu’île s’améliore

Publié le

Avec la mise en service des nouveaux bus, le transport scolaire s’améliore à la Presqu’île. En cette rentrée scolaire 2019-2020, le transporteur et les chefs d’établissement travaillent ensemble pour corriger les imperfections au dispositif, comme c'est le cas au collège-lycée Sacré Cœur de Taravao.

Publié le 20/08/2019 à 17:03 - Mise à jour le 20/08/2019 à 17:49
Lecture 2 minutes

Avec la mise en service des nouveaux bus, le transport scolaire s’améliore à la Presqu’île. En cette rentrée scolaire 2019-2020, le transporteur et les chefs d’établissement travaillent ensemble pour corriger les imperfections au dispositif, comme c'est le cas au collège-lycée Sacré Cœur de Taravao.

Avec 40 nouveaux bus pour transporter 3 000 élèves de la Presqu’île sur Taravao, la société RCT – Tere Tahiti, réseau de transports en commun de Tahiti, effectue 73 rotations matin et soir. “Par rapport aux soucis d’avant, cela va beaucoup mieux. Avant, nous avions des bus en panne ce qui impliquait des retards pour le ramassage des élèves, et des élèves qui arrivaient trop tard à l’école” explique Xavier Chung Sao, directeur de production RTCT – Tere Tahiti. “Pour cette rentrée 2019, a priori, au niveau du Sacré Cœur, tout se passe bien… pour l’instant” déclare Teva Smith, directeur du collège-lycée Sacré Cœur de Taravao.

Depuis le début de la rentrée scolaire, le transporteur et les chefs d’établissements se réunissent régulièrement pour résoudre les difficultés constatées sur le terrain. Dernière en date, les horaires de ramassage en fin de journée. “On a convenu de certaines choses, comme par exemple que les bus partent 10 minutes après leur arrivée, pour permettre aux élèves d’arriver à temps pour pouvoir prendre les bus” dit Teva Smith. “Le Sacré Cœur est un grand établissement. Il y a des élèves qui sont tout au fond de l’école, et quand ça sonne, le temps qu’ils sortent de leur classe et qu’ils arrivent au bus, il faut leur laisser 10 minutes de battement. Donc on a convenu que les chauffeurs ne quitteront qu’à partir de 15 heures 40 par exemple” précise Xavier Chung Sao.

(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

Au collège-lycée Sacré Cœur, le ballet des bus commence dès 6 heures du matin. Et les chauffeurs tentent de respecter la réglementation en vigueur. “Il y a écrit 43 places assises dans le bus. Donc je n’en prendrais pas plus. C’est 43 fixe” nous dit Marcel Parker, chauffeur de bus.

43 fixe, pourtant ce mardi matin, un bus de Toahotu-Vairao a pris en charge plus d’élèves que prévu. “Il y a un chauffeur, effectivement, qui m’a dit qu’il avait plus d’élèves que l’année dernière. Alors je regarde quelle zone de secteur est affectée, et après, on renforcera pour demain. Par exemple, à Papeari, j’ai plus d’élèves que l’année dernière, du coup j’ai déjà mis deux véhicules, alors qu’avant, un seul véhicule suffisait le matin” déclare le directeur de production RTCT – Tere Tahiti.

(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

La cause de cette entorse au règlement s’explique du fait que les inscriptions en faveur d’un transport scolaire ne sont pas encore finalisées. “J’encourage les parents à faire l’inscription du transport scolaire de leurs enfants au plus tôt afin que j’ai le nom de leurs enfants sur la liste à transporter” ajoute Xavier Chung Sao.

À titre d’exemple, sur les 957 élèves du collège-lycée Sacré Cœur de Taravao, 375 ont demandé un transport scolaire à ce jour.

REPORTAGEThierry Teamo

L’audiovisuel, un secteur qui séduit les jeunes

Ils sont graphistes, cadreurs, réalisateurs ou beatmakers. Avec la généralisation des smartphones et du numérique, les métiers de l’audiovisuel attirent de plus en plus de jeunes. Faute d’école spécialisée au fenua, ils sont nombreux à se former sur le tas. Comment font-ils pour s’en sortir et se faire une place sur un marché restreint ? Eléments de réponse.

Le paiement sans contact bientôt généralisé en Polynésie

Jusqu’à aujourd’hui, seule la Banque de Tahiti avait équipé son parc du système de paiement sans contact. D’ici la fin de l’année, l’ensemble des Polynésiens y auront accès. Les techniciens de l’OSB font le tour des commerçants pour installer cette nouvelle fonction. Une opération de grande ampleur puisque le reste du parc compte près de 2 700 terminaux de paiement électronique.

L’inlassable hausse des cotisations sociales

Les nouvelles hausses des cotisations sociales sont effectives depuis le 1er janvier. Adoptées en conseil des ministres le 13 décembre, elles visent la tranche A de la retraite et l’assurance maladie. Des augmentations "nécessaires", juge le gouvernement, malgré les réticences des partenaires sociaux.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Passage du cyclone Tino sur les Fidji : deux...

Le cyclone Tino, qui s'est abattu vendredi sur l'archipel des Fidji, a fait deux disparus et plus de 2 600 personnes évacuées en urgence, avant de s'éloigner samedi vers les Îles Tonga, a-t-on appris de source officielle.

Mort d’une fillette à Paea : un ami du...

Cet homme a été mis en examen pour complicité d’homicide involontaire aggravé, complicité de conduite sans permis et complicité de blessures involontaires. Il a...

Coronavirus : les recommandations aux voyageurs

Suite à la survenue de cas d’infections respiratoires à un nouveau virus (le 2019-nCoV jamais observé auparavant chez l’Homme) chez des personnes ayant fréquenté...

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X