A VOIR

|

Le terminal de croisière livré en mai 2023

Publié le

Le chantier du futur Terminal de Croisière (TCI), entamé en mars dernier, a exceptionnellement ouvert ses portes aux autorités le temps d’une visite express. Ce lieu où se croiseront quotidiennement touristes et locaux sera un nouveau lieu de vie et d’échanges culturels.

Publié le 14/10/2022 à 16:52 - Mise à jour le 14/10/2022 à 16:53
Lecture 2 minutes

Le chantier du futur Terminal de Croisière (TCI), entamé en mars dernier, a exceptionnellement ouvert ses portes aux autorités le temps d’une visite express. Ce lieu où se croiseront quotidiennement touristes et locaux sera un nouveau lieu de vie et d’échanges culturels.

C’est au pas de course qu’une délégation gouvernementale, conduite par le président Edouard Fritch, a enchainé les visites de chantiers dans le cœur de Papeete. Pour la première étape, le futur terminal de croisière affiche ses 2700 m² face à la rade de Papeete. Un lieu de transit pour les touristes mais aussi un nouvelle espace vie pour la capitale.

“Certes, le marché a besoin des touristes, mais on ne compte pas uniquement sur ça. C’est la population polynésienne qui fait vivre la ville de Papeete“, assure Michel Buillard, maire de la ville.

Pensé et conceptualisé pour développer le tourisme de croisière, ce terminal pose question sur l’impact environnemental que génère ce tourisme de masse. Édouard Fritch, président du Pays, souhaite rassurer : “Un bateau laisse beaucoup de déchets. Nous développons aujourd’hui nos services de biosécurité, pour que l’on soit vigiliants. Il ne faut pas qu’ils viennent débarquer n’importe quoi chez nous, parce que c’est comme ça qu’arrivent les maladies ou plein d’autres choses. Donc oui, on restera vigilants, et on mettra les moyens pour que notre destination reste protégée”.

(Crédit Photo : groupe Tapura)

Une infrastructure d’environ 2 milliards suivie de très près par Tevei Richmond. La jeune conductrice de travaux dirige ce chantier où travaille une quarantaine d’ouvriers. Pour elle, c’est une fierté d’être partie prenante du projet. “Quand ce sera fini, je serais contente de me dire que ça a été réalisé, que ça a été dur mais que je l’ai fait. Ce serait comme un trophée pour moi”.

Le terminal devrait être inauguré d’ici le mois d’avril 2023 et permettra enfin de désengorger le centre-ville lors d’arrivées de paquebots.

Pour conclure cette tournée, le président et ses ministres ont souhaité faire le point sur les futurs bâtiments et parkings administratifs. Comme pour la population, les services du pays ont du mal à se loger. Le bâtiment administratif A3, qui remplace l’ancien l’immeuble Juventin, à l’angle de l’avenue Pouvanaa et de l’avenue du Commandant Destremeau, accueillera divers services administratifs.

Édouard Fritch et Michel Buillard (Crédit Photo : groupe Tapura)

Pour loger quatre services, l’investissement est de près de 5 milliards. À terme, au lieu de louer en centre-ville, nous allons pouvoir récupérer une bonne partie de ces loyers“, conclut Édouard Fritch.

Ces futurs locaux administratifs seront quant à eux opérationnels en milieu d’année 2023 et devraient redonner un nouveau souffle l’architectural au centre-ville de Papeete.