mercredi 21 avril 2021
A VOIR

|

Le Terevau Piti : « un rêve de petit garçon qui prend forme » pour le directeur de la compagnie

Publié le

Déjà 8 ans que le Terevau fait la navette chaque jour entre Tahiti et Moorea. Et malgré la crise, la compagnie est parvenue à garder la tête hors de l’eau. Mieux : elle termine l’aménagement de son nouveau navire… Le Terevau Piti est attendu au fenua à la fin du premier trimestre 2021…

Publié le 03/12/2020 à 13:52 - Mise à jour le 03/12/2020 à 16:33
Lecture 3 minutes

Déjà 8 ans que le Terevau fait la navette chaque jour entre Tahiti et Moorea. Et malgré la crise, la compagnie est parvenue à garder la tête hors de l’eau. Mieux : elle termine l’aménagement de son nouveau navire… Le Terevau Piti est attendu au fenua à la fin du premier trimestre 2021…

Bientôt à nouveau des rotations maritimes passagers entre Tahiti et les Iles Sous-le-vent. Le projet de la compagnie Terevau de mise en service d’un ferry supplémentaire va se concrétiser d’ici quelques mois avec le Terevau Piti. Une perspective attendue à la fois pour la compagnie mais aussi par les usagers.

« Le Terevau est devenu le bateau du peuple. C’est encourageant pour mes équipes et moi de voir que ce projet de Terevau Piti avance. Ca nous pousse. Pour le moment, on n’a qu’un bateau. Quand on monte sur cale, notre clientèle est pénalisée. Ce nouveau bateau nous permettra d’assurer une continuité », explique Tino Fa Shin Chong, directeur général de la compagnie.

Malgré l’effondrement du tourisme, la compagnie est parvenue à maintenir la tête hors de l’eau. Elle a conservé tous ses employés, notamment grâce à la proportion importante de clientèle locale. « C’est une épreuve, le Covid, on se pose beaucoup de questions, il faut être réactifs, mais l’année 2021 sera une année de challenges pour nous. »

Lire aussi : Le Terevau Piti au fenua au premier trimestre 2021

Et après 8 ans d’activité, elle s’apprête à achever l’aménagement de son second navire.

Le Terevau Piti est actuellement à Vigo en Espagne. Ce ferry de 77 mètres de long et 17 mètres de large pourra accueillir jusqu’à 675 passagers. Plus confortable, il disposera d’un deck, d’un salon VIP, d’une aire pour les enfants et d’un espace pour la restauration.

Tino Fa Shin Chong, directeur général de la compagnie. Crédit Tahiti Nui Télévision

« Il est en cours de finition en Espagne. C’est un bateau mixte en terme de transport. Passagers et véhicules. Principalement sur Tahiti et Moorea. Nous nous rendrons aux Iles sous le Vent durant les vacances. Il y a de la demande, mais elle n’est pas régulière. C’est normal. On s’adapte. On va desservir Huahine, Raiatea, Tahaa, Bora Bora puis Maupiti en fonction du temps parce-que la passe est parfois un peu difficile.  Si tout se passe bien, la livraison en Espagne est prévue le 29 janvier. Pour l’instant on tient bien le calendrier. Le convoyage doit avoir lieu début février et devrait durer une quarantaine de jours. Le bateau devrait arriver ici fin mars, et les rotations sont prévues à partir de début avril. On pourra affiner le calendrier en mars.« 

Crédit Terevau

Pour Tino, directeur et capitaine du Terevau Piti, originaire de Raiatea … assurer des rotations aux Raromatai est un projet de toujours : « Nous sommes des Raromatai, de Opoa, à Raiatea. Pour moi, ramener ce ferry aux raromatai, c’est un honneur. C’est un rêve de petit garçon qui prend forme et qui va se réaliser bientôt. Mon premier bateau, c’était aux Iles Sous le vent, c’était le Temehani II qui était à mon grand-père. Ce Terevau Piti, c’est aussi un moyen de lui rendre la monnaie, de lui rendre hommage, et de rendre un service à mon peuple. J’en suis fier. C’est un honneur. »

Si le calendrier est respecté, les premières rotations auront lieu dès le mois d’avril.

infos coronavirus