mardi 13 avril 2021
A VOIR

|

Le sport pour enseigner les valeurs

Publié le

Publié le 21/03/2017 à 12:10 - Mise à jour le 21/03/2017 à 12:10
Lecture 2 minutes

« Pirae, ville du sport » est un programme qui s’inscrit dans un plan général de prévention de la délinquance élaboré par la commune. « La commune a souhaité que le sport puisse trouver sa place dans ce plan de prévention. » explique Abel Temarii, deuxième adjoint à la mairie de Pirae en charge de la jeunesse et des sports.

A la demande de la mairie, les associations sportives de Pirae, ont toutes adhéré au projet et proposé de mettre en place des manifestations au bénéfice des quartiers prioritaires de la commune.

Un calendrier sur un an a donc été établi où chaque association sportive organisera une manifestation sportive dans le but d’occuper les jeunes et leur donner les moyens de s’exprimer sportivement parlant.

Mais ce n’est pas tout. Donner un ballon ne suffit pas pour lutter contre la délinquance. Trop facile, simpliste et peu efficace. Il faut que ces actions soient porteuses de messages. Ce que ne conteste pas l’adjoint au maire, « Chaque opération aura un message à faire porter au grand public et c’est cela, l’innovation de ce programme. Faire passer des messages comme les valeurs du sport. »

Si l’année 2016 a vu une baisse sensible de la délinquance à Pirae, près de 12% par rapport à 2015, « Ce n’est pas assez » constate Abel Temarii, « Il y a près de 700 délits occasionnés à Pirae. C’est de trop. »

L’homme est ambitieux pour sa commune. Il espère grâce à cette action, une baisse de « 25% de la délinquance », ou du moins se conterait t-il de baisser en terme de pourcentage, le nombre de délits à Pirae. Et c’est en occupant les jeunes, qu’il compte atteindre ce résultat. « On ne vise pas le taux zéro, ce n’est pas possible, mais, on est optimiste, et c’est notre devoir ».
 

Rédaction Web avec Manava Tepa

infos coronavirus