samedi 17 avril 2021
A VOIR

|

Le Snack Mado fermera définitivement ses portes

Publié le

La crise économique due à la pandémie continue de faire des victimes dans le secteur de la restauration. Parmi les restaurants emblématiques de la place To’ata, le Snack Mado fermera définitivement ses portes. Deux ans après le décès de Madeleine Changuy, plus connue sous le nom de Mado, les enfants ont décidé de tourner la page.

Publié le 01/12/2020 à 15:33 - Mise à jour le 01/12/2020 à 15:33
Lecture 2 minutes

La crise économique due à la pandémie continue de faire des victimes dans le secteur de la restauration. Parmi les restaurants emblématiques de la place To’ata, le Snack Mado fermera définitivement ses portes. Deux ans après le décès de Madeleine Changuy, plus connue sous le nom de Mado, les enfants ont décidé de tourner la page.

« On a vu grandir To’ata. Nos enfants sont nés ici aussi. C’est beaucoup d’émotion, souffle Poe Changuy, le gérant du Snack Mado. C’est une page qui se tourne, c’est Mado qui s’en va, mais qui va rester toujours dans les cœurs de chacun. »

C’est avec un pincement au cœur que l’entreprise annonce qu’elle arrêtera son activité. Depuis le décès de Madeleine Changuy, dite Mado, l’entreprise familiale était en sursis. Les charges administratives devenaient trop lourdes et les enfants avaient pour ambition de s’orienter vers un autre secteur d’activité.

(crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

« Tous les jours tu as la boule au ventre. À la fin du mois il faut penser à comment payer les employés, les factures, le loyer, comment tu vas faire ?, confie Poe. Autant faire un truc que tu aimes, même si tu ne gagnes pas beaucoup, mais au moins tu aimes. Tous les matins tu te réveilles, tu es en forme et tu vas à ton boulot. »

Cette période de crise sanitaire a été décisive dans leur choix. Le ralentissement de la clientèle et les charges qu’il faut continuer de payer ont pesés dans la balance.

(crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

« Le covid avec les fermetures qu’il y a eu, les restrictions qu’il y a eu, ça fait un gros coup dans le portefeuille donc maintenant c’est assez difficile », poursuit le gérant.

L’établissement dressera donc ses derniers couverts ce vendredi à midi. Le clap de fin pour cette histoire gourmande qui aura duré 20 ans.

infos coronavirus

Nouvelle-Zélande : essai d’une application pour détecter le virus avant les symptômes

L'application, appelée "elarm", se connecte aux montres connectées ou aux appareils mobiles qui mesurent les performances sportives et utilise l'intelligence artificielle pour...

Retour sur une année de Covid en Polynésie

L’année dernière à la même période, la Polynésie était confinée. Un mauvais souvenir marquant le début d’une crise sanitaire et économique due à la Covid-19. Des premiers cas au compte-gouttes, puis la flambée, jusqu’au contrôle de l’épidémie depuis fin décembre, le Dr Henri-Pierre Mallet revient avec nous sur cette année difficile.