dimanche 15 septembre 2019
A VOIR

|

Le service de l’urbanisme donne un avis défavorable au futur lotissement de Thierry Barbion

Publié le

Publié le 13/08/2018 à 9:12 - Mise à jour le 13/08/2018 à 9:12
Lecture 2 minutes

Difficile de dire aujourd’hui si le nouveau projet du promoteur Thierry Barbion verra le jour sur les hauteurs de Faa’a, au-dessus de Miri 4. Trois des 22 hectares font déjà l’objet d’un litige foncier (comme l’ont révélé nos confrères de la Première).

Mais aujourd’hui, selon nos informations, c’est la totalité du projet qui est remis en cause depuis un avis rendu le 7 juin dernier par le service de l’urbanisme. La cellule plan de prévention des risques de ce service du Pays avait été saisie en mai dernier.

En cause, le classement en “aléa moyen de glissement de terrain” d’une grande partie de la zone et le classement en “aléa fort” de l’autre partie. Une zone également traversée par un aléa fort d’inondation. Des risques qui rendent normalement ces terrains inconstructibles.
 
Mais le promoteur pensait pouvoir passer outre ces risques grâce à deux études géotechniques (commanditées par lui-même) et assurant qu’en respectant certaines règles de terrassement le lotissement pourrait voir le jour.

Des études que le service de l’urbanisme balaye dans son avis du 7 juin. Dans un document technique de trois pages, l’ingénieure en charge du rapport pointe tous les éléments d’analyse manquants qu’auraient dû pratiquer les auteurs des deux études réalisées pour le promoteur.

En conclusion l’avis est sans appel : “Les éléments transmis ne sont pas suffisants du point de vue des risques naturels pour délivrer un avis favorable.” Les aléas fort et moyen de mouvement de terrains sont maintenus. Reste maintenant au promoteur à répondre point par point aux demandes du services de l’urbanisme s’il espère pouvoir obtenir un permis de lotir.
 

Bertrand Parent

DOSSIERS DE LA REDACTION

Le drame des violences conjugales en Polynésie française

La secrétaire d’État Marlène Schiappa a annoncé mettre en place un Grenelle spécifique aux territoires d’outre-mer le 25 novembre. Quel est le constat de cette violence en Polynésie et quelles sont les aides dont bénéficient les victimes ?

Ligue 1 Football : le point sur les grands changements avant la reprise

En football, après 2 longs mois d’arrêt, les footballeurs de ligue 1 reprennent petit à petit le chemin des terrains. L’occasion pour nous de faire le point sur les grands chantiers de l’intersaison avec en ligne de mire le mercato hivernal.

Les dangers des réseaux sociaux

Internet et les réseaux sociaux sont-ils des pièges dont les premières victimes sont les adolescents ? La question est plus que jamais d’actualité. En Polynésie, on n’échappe pas à l’utilisation intensive du Web qui peut parfois mener à des dérives. Pour éviter les pièges, la gendarmerie met régulièrement en place des actions. Les professionnels de santé se sont aussi saisis de cette problématique.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires

Un dernier hommage au brigadier Loïc Ly Sao

Vive émotion ce matin au commissariat de Papeete. L’ensemble du personnel de la DSP s’est réuni pour un dernier au-revoir à Loïc Ly Sao, leur collègue décédé dans un accident de VTT, dimanche dernier au Pic Vert.

Une grande enquête santé sur les maladies non transmissibles...

Une grande enquête santé 2019-2020 démarre la semaine prochaine dans l’ensemble des archipels de la Polynésie. Edouard Suhas, chargé de recherche à l'institut Louis Malardé, et le docteur Allal Louazani, responsable du bureau des maladies non transmissibles à l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), étaient nos invités pour en parler :

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV